L'Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD) Yaoundé-Cameroun, vient de perdre une grande figure de cet établissement universitaire international. L'émotion a été grande depuis l'annonce du décès de cet éminent professeur d'université. Originaire du Burkina Faso, il a passé plusieurs mois comme directeur exécutif de l'IFORD au Cameroun (27 février 2018 - 07 août 2019). La levée de corps s'est déroulée à l'hôpital général le mardi 20 août 2019 à 15h suivie de la veillée de prière (sans corps) au domicile du défunt au quartier Bastos à 20h.

Le rapatriement du corps de la dépouille à Ouagadougou (Burkina) et le départ de la délégation de l'IFORD se sont fait le lendemain de la levée de corps. Par ailleurs, une cérémonie pour la journée de deuil en hommage au professeur Baya Banza s'est déroulée le 28 août 2019 au campus de Ngoa-Ekelle. Elle s'est déroulée en présence du recteur de l'université de Yaoundé II, des représentants des ministères de tutelle (MINEPAT, MINESUP, MINREX), des représentants des organisations du système des Nations Unis, des ambassades et des consulats.

Un hommage bien mérité

Au cours de cet hommage, les témoignages, les projections de films documentaire sur sa vie et plusieurs messes ont été dites pour le repos de son âme. Le Pr Baya Banza qui a longtemps été chercheur a occupé plusieurs postes au sein de l'appareil universitaire de l'Afrique. Son décès est survenu le 07 août 2019 de suite de longue maladie. Les témoignages de ses étudiants, des doctorants et du personnel de l'IFORD ont été assez significatifs concernant son bref passage en tant que directeur de cet organisme intergouvernemental de l'université de Yaoundé II.

"Le Professeur Baya Banza va beaucoup nous manquer. Nous retenons de lui une image positive et professionnelle. Il était un bon encadreur pour ses étudiants et un bon conseiller pour ses collègues. Son bref séjour en tant que directeur exécutif de l'IFORD au Cameroun a été pour nous un regain de connaissances et de fierté", s'est confié un des responsables de l'institut.

L'IFORD met à l'honneur l'éminent professeur

N'étant pas à ses premiers pas au Cameroun, il avait en effet obtenu de 1981 à 1983 un diplôme d'études démographiques à l'IFORD.

Marié et père de 3 enfants, il a occupé de nombreux postes en Afrique de l'Ouest. D'août 1983 à août 1989 il occupe le poste de chef de service des études et statistiques et démographiques à l'institut national de la statistique et de la démographique (INSD) au Burkina Faso.

Il a vécu une vie de chercheur assez enrichissante. Baya Banza a été membre de l'équipe de conception et de mise en oeuvre du programme régional en population et santé en Afrique (PPSA de 2003-2013) en collaboration avec le département de démographie et l'unité de santé internationale de Montréal.

De 2005 de à 2011 il a passé 11 séjours de recherche à l'unité de santé internationale (USI) de l'université de Montréal dans le cadre des travaux sur des sujets divers incluant des projets d'articles, des communications scientifiques et le développement de pronostics de recherche.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite