Récemment renommé le Covid-19, le Coronavirus qui voit son expansion se répandre un peu plus loin que l'Asie commence à inquiéter les pays d'Afrique. En effet, un cas isolé a été répertorié en Egypte la semaine passée, toutefois, l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a déclaré ce mercredi 19 février 2020, que l'unique cas détecté sur le continent ne potait plus le virus.

Le Cameroun dans une optique de prévention et même de sensibilisation, a décidé de prendre des mesures pour ses ressortissants (étudiants pour la plupart) domiciliés en Chine. A cet effet, le Chef de l'Etat Paul Biya a instruit des directives au Ministre des Finances.

Celles-ci consistent éventuellement à mettre à la disposition de l'Ambassade du Cameroun à Pekin, une véritable procédure d'urgence. De ce fait, la somme de 50 millions de FCFA va être octroyée dans le but de porter assistance aux concitoyens camerounais restés sur place.

Paul Biya au secours de ses concitoyens

Estimant que la gravité de cette maladie puisse atteindre les frontières du Cameroun, le Chef des forces armées et de la diplomatie, permet ainsi de prévenir toute contamination dans son territoire et même dans la sous-région d'Afrique Centrale. Ce communiqué datant du 20 février 2020 et provenant du Ministère des Relations Extérieures (Minrex), indique que la ville de Wuhan (capitale de la Province de Hubei), est l'épicentre d'une grande épidémie de Coronavirus.

Actuellement, elle serait également quasiment responsable de la rapide propagation de ce virus dans certaines contrées du monde. Selon certaines statistiques, elle aurait fait près de 2000 morts avec un recensement de près de 72.438 cas infectés. Elle est révélée avec une confirmation directe par les autorités sanitaires de cette région de la Chine.

Des mesures nécessaires à la survie des ressortissants camerounais

En outre, selon un recensement effectué par l'Ambassade du Cameroun en Chine, sur les 300 ressortissants camerounais de Hubei, 200 sont mis en quarantaine de Wuhan. Par ailleurs, aucun cas de Coronavirus n'a encore été détecté sur ces ressortissants camerounais.

Par ailleurs, le gouvernement camerounais continue de suivre avec minutie, la propagation de cette épidémie tueuse et très dangereuse. Elle s'y attèle communément avec les autorités chinoises et ne va pas omettre d'informer l'opinion publique de chaque évolution. Ceci dans une optique d'amener un réconfort conséquent aux Camerounais vivant dans cette province.

Ces mesures préventives instruites par le Chef de l'Etat du Cameroun visent un effet d'alerte pour les autres pays d'Afrique qui ne se sont pas encore mis à la disposition de ces mesures sécuritaires. Quelques réactions se sont déjà faites ressentir comme celle du jeune chercheur camerounais Dr Albert Ze, directeur de IRESADE (Institut de Recherche pour la Santé et de Développement).

Celui-ci a émis l'idée dans sa note de lecture ("Coronavirus, un nouveau comptoir sur le marché mondial"), de mieux renforcer ces mesures préventives, ceci afin d'empêcher toute autre entrée de nouvelles épidémies similaires.

Ne manquez pas notre page Facebook!