Les élections législatives et municipales au Cameroun se sont déroulées le 9 février 2020 dans l'ensemble du territoire national. A cet effet, Election's Cameroon (Elecam), l'organe en charge d'organiser ces élections s'est dit satisfait du travail déjà abattu jusqu'ici. De ce fait, l'organe en charge d'organiser de ce double scrutin, estime qu'il y a effectivement eu une participation de plus de 60% des électeurs pour ce nouveau challenge électoral au Cameroun.

La journée du 12 février 2020 a momentanément été affectée pour l'usage exclusif de la proclamation des résultats dans les antennes Communales et Départementales de toutes les régions du pays.

Elles se sont déroulées dans les CCS (Commissions Communales de supervision) et les CDS (Commissions Départementales de supervision), en présence des sous-préfets de chaque arrondissement, du gratin politique et des médias.

Dans la région du Centre, notamment le Mfoundi, les résultats ont été proclamés par intermittence au vu de la disponibilité des autorités compétentes. Dans la circonscription de Yaoundé 2, il y a eu 85% de suffrages pour la liste du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), et 14,06% pour la liste de l'UNDP (Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès). Le RDPC remporte ainsi tous les 41 sièges de la liste de Yannick Martial Ayissi.

Le Cameroun en plein exercice électoral

Par ailleurs, quelques mésententes ont été notées dans cette circonscription du Mfoundi, avec le mécontentement des militants et des électeurs de l'UNDP. "Notre représentant a refusé de signer les PV, parce-que nous pensons qu'il y'a une irrégularité avec la liste du RDPC, et nous sommes entièrement d'accord avec lui pour qu'il ne signe pas ces PV. Il y a eu des rectifications sur ces procès verbaux, où est la démocratie en plein coeur de Yaoundé ? Nous avons des vidéos qui l'attestent et nous irons au contentieux électoral", a dit Madame Tobie Ella, tête de liste UNDP Yaoundé 2.

"Nous savons que nous avons travaillé dans le respect et la transparence. Je ne sais pas pourquoi nos alliés politiques veulent voir autrement ? Vous avez vous même constaté avec Elecam et les observateurs que les élections se sont bien déroulées", a rétorqué un militant du RDPC de Yaoundé 2, après la déclaration de la tête de liste de l'UNDP.

Dans la Commune d'arrondissement de Yaoundé 6, le nombre d'électeurs inscrits était de 93.000.099 électeurs, le nombre de votants 48.596, le taux de participation 51,85%, le taux d'abstention 48,15%. Le RDPC remporte la totalité des 41 sièges avec 94,15%, et le PADDEC (Parti Démocrate pour le Développement du Cameroun) 5,02%. La Commune de Yaoundé 3e remporte la liste des 41 sièges avec le RDPC pour un suffrage de 19.311. La Commune d'Obala remporte les 41 sièges avec le RDPC avec 73,19% et 26,81% pour le PURS (Peuple Uni pour la Rénovation Sociale).

Le RDPC en tête du classement

Dans la région de l'Extrême-Nord dans le Département du Mayo-Danay, les résultats ont aussi donné le RDPC gagnant dans une grande majorité.

En effet, le Mayo Danay Est, dirigé de main de maître par Mounouna Foutsou lors de la campagne a obtenu 5 mairies sur les 5 en lice (Yagoua, Wina, Guéré, Guémé, et Gobo). Le Mayo Danay Nord a pu ratisser les 2 maires toujours avec le RDPC (Kaikai et Maga). Le Mayo Danay Sud a pu réélire l'ancien député (résultat provisoire) du MDR (Mouvement pour la Défense de la République) et les 4 mairies par le RDPC (Doukoula, Tchatchibali, Kalfou et Datcheka).

Le RDPC rafle ainsi les 11 mairies ainsi que les 5 sièges de députés dans cette zone (résultat provisoire). Le PCRN (Parti pour la Réconciliation Nationale du Cameroun) du candidat Cabral Libii remporte 10 mairies dans le Littoral et l'Etrême-Nord (Makak, Eseka, Ngog Mapubi, Matomb, Messondo, Massok Song Lulu, Nkondjock, Yabassi, Konyambeta et Kaikai).

Le FSNC (Front pour le Salut National du Cameroun) de Issa Tchiroma Bakary s'est notamment imposé dans les communes de Lagdo et de Pitoa (Nord). Le SDF (Social Democratic Front) qui est en grande baisse, remporte seulement la commune de Loum dans le Moungo Nord et la commune de Bamenda 3è au Nord-Ouest. l'UDC (Union Démocratique du Cameroun) du Dr Adamou Ndam Njoya remporte une fois de plus les communes de Foumban et de Foumbot avec les mairies de Koutaba, Njimom, Malentouen et Massagam. Le MCPN (Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau) de Paul Eric Kingue remporte la commune de Djombe-Dibombari. En outre, il y a plus de 40 recours déposés par plus de 10 partis politiques pour le contentieux électoral.

Ne manquez pas notre page Facebook!