Alors que l'Italie vient d'attendre les 4000 décès avec 627 morts en 24 heures, les mesures se durcissent de plus en plus en Afrique avec plusieurs pays qui commencent au fur et à mesure à fermer leurs frontières. C'est le cas de la Côte d'Ivoire et du Sénégal qui ont décidé de fermer leurs frontières en respectant les mesures prescrites contre le Coronavirus (Covid-19).

La Tunisie, à travers son chef de l'Etat Kaïs Saïed, a ordonné le vendredi 21 mars 2020, un confinement général du pays dès dimanche 22 mars 2020, jusqu'au 4 avril 2020. Le Cameroun à travers le Ministère de la Santé Publique (Minsanté) et les recommandations du Ministre de tutelle Malachie Manaouda mène une lutte ardente pour la prévention et contre la propagation de cette pandémie.

Le nombre de contaminés a pratiquement doublé en quelques jours.

Le Cameroun adopte plusieurs mesures relatives au Covid-19

Dans un communiqué datant du 19 mars 2020, le Minsanté a d'ailleurs souligné que les deux premiers cas atteints du Covid-19 et mis en quarantaine durant 14 jours, ont été guéris. Testés à nouveaux, ceux-ci ont été déclarés négatifs. Toutefois, dans la soirée du 20 mars, le total des patients infectés s'est révélé ascendant et a finalement atteint le nombre de 27 cas. "Des cas positifs en plus ce soir portant le nombre total des cas à 27 au jour d'aujourd'hui. Les cas additionnels sont des cas importés des derniers vols en provenance des pays à risque", a-t-on pu lire sur le compte twitter du Ministre de la Santé Publique face à cette annonce.

La fermeture des frontières est l'une des mesures drastiques que le Cameroun a adopté afin de sécuriser les communautés, notamment au niveau des aéroports et des ports maritimes. Les messages de préventions quant à eux viennent de partout comme celui instruit par le Chef de l'Etat S.E. Paul Biya, provenant de la Présidence de la République.

"Ensemble, avec civisme, courage et responsabilité, barrons la voie à la propagation du Coronavirus. Suivons scrupuleusement les prescriptions du Gouvernement et de l'OMS", est le message partagé par les maisons de téléphonie du Cameroun. Les numéros de téléphones utiles (1510, 677899369, 677894364, 677897644) sont également partagés sur toutes les plateformes mises à la disposition des communautés.

La veille contre la propagation du Covid-19 demeure permanente

"Si le Cameroun, présente officiellement une vingtaine de cas, il est sans doute impossible d’omettre qu’il existe une multitude de cas en divagation dans la société sachant, en plus, qu’il existe des porteurs asymptomatiques. Sans vouloir créer la psychose et connaissant les conditions de vie, le Cameroun pourrait être suffisamment infecté si rien n’est fait. La situation peut donc s’aggraver comme elle peut être maîtrisée. Arrivé au stade actuel de contamination, on ne peut pas repousser la maladie si on ne dispose d’aucune information réelle au sein de la population. Il est important que l’on comprenne que nous sommes désormais dans une situation de lutte contre le coronavirus. A cet effet, l’objectif est de mettre en place une meilleure prise en charge des patients infectés afin de limiter la propagation du virus au sein de la population. L’atteinte de cet objectif passe inévitablement par une bonne maitrise des informations", a avancé le Dr Albert Ze.

Par ailleurs, les centre de prises en charge du Coronavirus sont les suivants : A Yaoundé hôpital Central, hôpital Général, hôpital Jamot, à Douala hôpital Laquintinie, et à Bafoussam hôpital Régional. Les prescriptions selon le ministère de la Santé Publique, doivent être respectées à la lettre. Dans le cadre du Coronavirus au Cameroun, le Ministre Malachie Manaouda est d'ailleurs l'invité de l'émission "Actualité Hebdo" (présenté par Ibrahim Chérif) sur la CRTV ce dimanche 22 mars 2020 à 20 heures.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!