Wauquiez est devenu président des LR de façon confortable mais les faits actuels montrent qu’il faut qu’il apprenne à devenir président. Dans un cours à l’EM Lyon, il a ainsi demandé aux étudiants de ne pas transcrire ce qu’il disait pour que l’opinion ne s’en saisisse pas. Il a raison, au nom de la liberté d’expression dans un espace privé. Au nom de cette liberté, aura-t-il le courage nécessaire de porter plainte contre l’EM Lyon car, derrière l’homme politique, se cache peut-être un faible stratège ? Tout a été quasiment écrit sur Wauquiez: ses revirements de position, ses alliances contre nature et surtout intéressées et la trahison de son mentor en politique, Jacques Barrot.

Il ne faut pas accabler Wauquiez car la politique en France est ainsi faite, on se contente de satisfaire son propre égo en surfant sur la détresse intellectuelle, politique et morale des militants. Wauquiez a dit qu’il se s’excuserait pas, les éléments de langage ont été relayés par les porte-paroles de LR. Le problème est qu’il l’a déjà fait : il s’est excusé platement auprès de Nicolas Sarkozy. Wauquiez est considéré comme un cynique de la politique, c’est une tête bien faite, instruite (ENA, Normale Sup) mais paradoxalement pas très intelligente de la chose politique. Wauquiez, selon ses détracteurs, est le traître permanent, digne d'un Le Pen selon Xavier Bertrand ce dimanche sur BFM TV, capable de trahir ce qu’il a adoré hier, ce qui pose un problème de positionnement de Wauquiez entre la morale et l’éthique politique.

Où se trouve Wauquiez ? Que souhaite-t-il faire du mandat que les militants LR lui ont confié ?

Wauquiez, opposant à Macron, risque de se lier les mains et les pieds pour reconquérir le pouvoir

LR va distribuer 500 000 tracts concernant le pouvoir d’achat des Français qui est malmené par Macron [VIDEO]. En tant qu’opposant de référence, en attendant que Mélenchon et Le Pen sortent de leur léthargie, Wauquiez vient de se lier les mains car il apparaît comme peu crédible même si, en tant que faible stratège, il souhaite d’abord reconquérir le noyau dur des LR. Wauquiez accuse le Président Macron d’avoir contribué à la chute de Fillon grâce à une cellule de démolition. Il faut qu’il dise aux Français qu’il reste sur cette ligne, qu’il continue de le penser et, dans une société démocratique, il doit apporter des preuves de ce qu’il affirme sinon on peut le poursuivre devant les tribunaux pour diffamation. Macron ne le fera pas car il estime qu'on est dans le champ politique et qu'il est permis, même au chef de l'opposition, de délirer, ce que fait Wauquiez ici et maintenant.

On peut parler à des étudiants à Lyon en donnant un cours de management politique mais il ne doit pas oublier qu’il est un homme politique de premier rang et que sa parole politique en privé devient forcément publique. Wauquiez a choisi une ligne politique fondée sur le clivage entre la Droite et le chef de l’Etat. C’est son droit mais il reste sur une ligne de crête qu’il doit alimenter intelligemment car une grande partie des militants LR ont voté pour Macron et plébiscitent sa politique.

Wauquiez spécialiste du clivage, jusqu’où et jusqu'à quand ?

Wauquiez est considéré comme clivant et cynique. Le cynisme en politique est une qualité, encore faut-il que l’impétrant qui l’utilise l’assume. Machiavel avant lui l'avait démontré dans son livre Le Prince. Ce n’est pas le cas de Wauquiez qui, de revirement et en changement de positionnement, montre que c’est peut-être une tête bien faite mais un piètre politique. Il faut reconnaître à Wauquiez qu’il est en train de réussir à mobiliser le noyau dur de LR, même si ses amis disent de lui que ce n’est pas un bon camarade, que c’est quelqu’un qui vous tend la main pour mieux briser la vôtre. Wauquiez veut siphonner les voix du Front national, c'est son droit, mais n'est pas Sarkozy qui veut. La politique, c’est la réputation. Laurent Wauquiez sait que sur cette question, il est attendu par ses pairs et il doit montrer qu’au sein de LR, il entre dans une aventure collective. Or, les faits récents semblent montrer le contraire, même pour ses mentors comme Sarkozy qui l’ont nourri politiquement et qui ont favorisé sa carrière. Wauquiez tapant sur Sarkozy, personne ne s’y attendait et Wauquiez l’a fait. Monsieur Wauquiez, expliquez-vous et portez plainte si vous avez le courage politique nécessaire.