Macron atterrit aux Etats Unis à 19h00, heure française, ce lundi 23 avril. Fait nouveau: le Président Macron fera une déclaration. Quels sont les enjeux de ce voyage d’Etat officiel, voulu par Trump ? Après son arrivée aux affaires, Trump a multiplié sa désinvolture sur plusieurs sujets. Il a mis en place sa propre communication via Twitter, il est aimé aux Etats-Unis par ses électeurs, il est haï par ceux d’Hilary Clinton. Trump reste incompris en France car il véhicule une culture de boss, voire de chef de gang.

Certains en France le comparent à un parrain. La réalité est ailleurs, la visite du Président Macron nous permettra de voir l’Amérique avec d’autres yeux que ceux d’Obama.

Ce premier Président noir des Etats-Unis, tellement instruit et policé, et qui pensait que le monde est une cour de récréation au sein de laquelle il y a des méchants et des gentils et qu’on peut convaincre les méchants avec des embrassades et des grandes phrases. Obama a été adulé en France car il correspondait au modèle français de la diplomatie, dominée par des grands discours sur la concorde mondiale, sur l’humanisme et les droits de l’hommistes et finalement sur l’inaction. La victoire de Trump sur Hilary Clinton a traumatisé les classes politiques intellectuelles et médiatiques françaises. En quoi la visite de Macron peut-elle modifier la donne et quels sont les enjeux de ce voyage.

Les enjeux du voyage du Président Macron aux Etats-Unis

Le voyage de Macron est dominé par plusieurs dossiers (multilatéralisme, Iran, Syrie, COP21, relations avec Poutine, commerce international) qui ne seront pas traités de la même façon par Macron et Trump. Concernant le multilatéralisme, Macron est attendu sur cette question lors de son discours au Congrès car il v essayer de montrer que les Etats-Unis, première puissance économique mondiale, ne peuvent contribuer à la stabilité du monde économique en se réfugiant dans un protectionnisme offensif et défensif.

Trump a lâché du lest vis-à-vis des partenaires européens, canadiens et mexicains concernant les taxes portant sur l’acier et autres droits de douane. Cette sélection des partenaires n’est pas une bonne chose pour la respiration commerciale mondiale.

Concernant le dossier iranien et l’accord de Vienne de 2015 qui permet à l’Iran de ne pas enrichir l’uranium pour fabriquer une bombe, Macron devra courtiser Trump pour l’obliger à rester dans l’accord car l’Iran menace de reprendre son programme nucléaire en cas de retrait des Etas-Unis. Macron peut limiter les dégâts en consolidant la position des Européens vis-à-vis de l’Iran dans le cas où les Etats-Unis se retirent de l’accord de Vienne. Sur le dossier syrien, Macron va réaffirmer son attachement à l’OTAN et à la politique américaine de gouvernance militaire mondiale vis-à-vis de DAESH et vis-à-vis de la Russie de Poutine. Concernant Poutine et Trump, Macron instaure un mécanisme d’équilibre entre les deux Etats continents en espérant que la France continue de jouer un très grand rôle au plan mondial.

Signification symbolique de la visite de Macron aux Etats-Unis

La France est de retour au plan mondial après des années de disparition à cause de l’insignifiance politique de Sarkozy et de Hollande. En s’adressant à Fox News et dans un anglais parfait et à la différence de Sarkozy et Hollande, le Président Macron prend à contre-pied les thuriféraires d’une diplomatie empreinte de complaisance. Fox News est une chaîne conservatrice, supportrice de Trump ; pour Macron c’est du pain béni d’utiliser ce canal pour faire passer des messages à Trump. Pesquet, l’astronaute, Bernard Arnault, patron de LVMH et le chef Guy Savoy accompagnent le Président. C’est la France qui gagne, celle de la mondialisation, mais aussi celle des individus [VIDEO] (société que veut construire et valoriser en France). Macron et Trump sont des opposés complémentaires, ils ont tous les deux gagné les élections présidentielles par effraction. Macron l’a fait remarquer sur Fox news et leur amitié date du 14 juillet 2017 quand Trump a assisté au défilé sur les Champs Elysées/Trocadero.

Macron, perspicace et malin, remet la France dans l’ordre des pays qui comptent au sein de la gouvernance mondiale à un moment où Merkel, [VIDEO] en Allemagne a eu des problèmes pendant six mois pour composer son gouvernement et que Theresa May, en Grande Bretagne, est confrontée aux questions compliquées de gouvernance politique et économique liées au Brexit. L’arrivée ce matin du royal baby de William et Kate donne un peu de baume au coeur à Thérésa May. Pendant ce temps Macron construit sa légende de président d’une France puissante qui revient dans le giron des grands Etats de ce monde. Si la France redevient puissante, c’est grâce à son président : Macron, Jupiter.