Des millions de français ont toujours en tête les paroles "des vendanges de l'amour", chanson qui a immortalisé Marie Laforêt, au même titre que "la bague au doigt" ou "il a neigé sur Yesterday", en hommage aux Beatles. Chanteuse à succès, actrice lancé par Georges Lautner, ayant joué avec les plus grands, notamment Jean-Paul Belmondo dans "flic ou voyou" et Alain Delon dans "Plein Soleil".

Marie Laforêt était aussi mon amie.

J'ai eu la chance de partager beaucoup de moments avec l'actrice au milieu des années 1980. Elle s'était retirée du septième art, avait mis entre parenthèse sa carrière de chanteuse à 45 ans, et exerçait la profession de commissaire priseur à Genève en Suisse. J'étais jeune journaliste en Haute-Savoie à Annemasse, ville frontière avec Genève. Elle m'avait avoué "être séduite par ma voix…. Tu as la même voix que Jean Gabin !".

A plusieurs reprises, j'avais fait la Une du journal qui m'employait avec Marie Laforêt et son regard de braise. Alors qu'elle était totalement oubliée et ignorée par les médias français et suisse.

La fille aux yeux d'or a joué dans 35 films

Marie Laforêt était beaucoup plus lucide que la majorité des chanteurs et acteurs de son époque. Un soir, elle m'avait confié : "Une actrice a une carrière éphémère.... Les brassées de fleurs, les crépitements des flash s'arrêtent d'un jour à l'autre. Il faut savoir passer à autre chose, à une autre vie, moins exposée, plus calme...." C'est ce qu'elle avait fait à Genève, en refusant des rôles, des apparitions publiques, comme Jean Ferrat, à la même époque, retiré en Ardèche, à Antraigues sur Volagne.

Marie Laforêt avait aussi un coeur énorme, une générosité débordante. Au milieu des années 1980, elle avait accepté de parrainer et d'apporter sa notoriété à "La camera du Léman", une jeune association de cinéastes amateurs, présidée par Yves Jeanjau. Elle m'expliquait : "Ce sont des jeunes qui veulent percer dans le cinéma. Il faut les aider, leur donner leur chance, comme d'autres m'ont donnée ma chance dans les années 1970.... Dans le milieu du cinéma, l'entraide est primordiale".

Marie Laforêt a bercé l'enfance de millions de Français

Surnommée "la fille aux yeux d'or", l'actrice et chanteuse, avec ses tubes "Viens, viens, c'est une prière", "les vendanges de l'Amour, nous les referons ensemble", a fait rêver des générations de Français, si l'on en juge par ses ventes de disques.

A faire pâlir les chanteurs d'aujourd'hui. Bien qu'elle ait fait, volontairement, une carrière brève pour se consacrer ensuite à ses passions, notamment les antiquités.

Dans une France où Grenoble est en passe d'être la capitale de la prostitution, où le grand public consomme de la mayonnaise à l'huile de moteur, beaucoup de Français ont appris le décès de Marie Laforêt, avec une immense tristesse. L'actrice est partie sur la pointe des pieds, avec discrétion, en cette période de Toussaint.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite