Ancien membre des Républicains et actuellement ministre de l'Action et des Comptes Publics [VIDEO] du gouvernement d'Edouard Philippe, Gérald Darmanin est dans l’œil du cyclone depuis ce samedi 27 Janvier. En effet, le quotidien Le Monde a révélé que Sophie Spatz, une femme de 46 ans, l'avait accusé de viol en Juin dernier. Les faits remonteraient à 2009, lorsqu'il était jeune chargé de mission au service des affaires juridiques de l'UMP. La plaignante s'était adressée à lui pour qu'il la conseille dans une affaire d'ordre privé qui l'opposait à l'un de ses anciens compagnons.

En Juin 2017, Sophie Spatz avait ainsi déposé une plainte contre Gérald Darmanin, mais selon l'AFP, ce dernier avait répondu par une autre plainte pour "dénonciation calomnieuse".

Son accusatrice avait alors refusé de répondre aux convocations des enquêteurs, et le parquet avait fini par classer l'affaire.

Mais depuis ce samedi 27 Janvier et la révélation du scandale par Le Monde, le ministre est désormais visé par une nouvelle enquête préliminaire. Il a reçu le soutien du gouvernement, qui estime que "M. Darmanin a été d’une totale transparence vis-à-vis des faits" en avisant le Premier ministre de cette dénonciation en Juin dernier. De leur côté, Les Républicains appellent à la démission de leur ancien camarade.