Pas de polémique, pas de contestation et pas d'élèves ou de professeurs dans la rue : force est de constater qu'après un peu moins d'un an d'exercice en tant que Ministre de l’Éducation nationale, #Jean-Michel Blanquer réussit un tour de force. Il faut dire que ce Parisien de naissance, âgé de 53 ans, dispose d'une solide expérience concernant le monde scolaire et universitaire. Ancien recteur de l'Académie de Créteil, il a notamment officié en tant que directeur général de l'enseignement scolaire (DGESCO), ainsi qu'à la tête de la prestigieuse École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC).

Proche d'Alain Juppé

Proche de la droite et notamment d'Alain Juppé, le ministre fait partie des hommes de confiance d’Édouard Philippe [VIDEO] au sein du #Gouvernement.

C'est donc lui qui est chargé de conduire une réforme majeur du quinquennat d'Emmanuel Macron, celle du baccalauréat. Le Président de la République et son ministre ont d'ailleurs rapidement affiché une envie commune de moderniser ce bac, afin de le rendre plus « musclé », pour permettre aux lycées d'être mieux préparés concernant les échéances futures. Avec cette réforme, c'est l'actuel Ministre de l'#Education nationale qui va entrer un peu plus dans la lumière.