Jean-Michel Blanquer fait aujourd'hui la Une des médias pour ses recommandations adressées aux professeurs des écoles maternelles et primaires. Le ministre de l'Education nationale du gouvernement d'Edouard Philippe était un inconnu du grand public jusqu'à sa nomination suite à l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée en Mai 2017.

Titulaire de plusieurs DEA, enseignant en droit et juriste de formation, il n'est pourtant pas un novice en politique, et vit depuis de nombreuses années dans les hautes sphères de l'Etat.

Ancien recteur d'académie et ex directeur de l'Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), il a longtemps épaulé Luc Chatel lorsque ce dernier était à la tête de l'Education nationale sous la présidence de Nicolas Sarkozy. C'est Jean-Michel Blanquer qui a été l'origine, en 2011, du projet qui avait pour but de détecter, dès l'école maternelle, les enfants présentant des "risques" lors de leurs futurs apprentissages.

Sur le plan partisan, le nouveau ministre a adhéré pour la première fois à un mouvement politique en 2017 lors de la création de La République en Marche. Auparavant, il était néanmoins proche d'Alain Juppé (Les Républicains).

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite