"On a pris des décisions qui étaient de mauvaises décisions, comme réduire de cinq Euros le montant des APL". Cette petite phrase, prononcée sur France 3 par Julien Denormandie, secrétaire d'Etat à la Cohésion des Territoires, fait mouche ce lundi. La déclaration sonne en effet comme un aveu alors qu'Emmanuel Macron fête aujourd'hui sa première année de présence à l'Elysée.

A l'automne dernier, 6,5 millions de ménages français modestes voyaient leur budget amputé de 5 Euros mensuels.

Leur Aide Personnalisée au Logement diminuée dans un souci d'économie, une vague de mécontentement s'était alors levée, notamment à gauche. Mais le secrétaire d'Etat se reprend et précise que le gouvernement va prochainement mener "une réforme de fond sur le logement social".

C'est le 22 Septembre dernier que Julien Denormandie avait présenté son plan Logement et les mesures prévues tout au long du quinquennat d'Emmanuel Macron sur ce thème.

On y trouve notamment l'augmentation de la construction de logements sociaux et la création de 80.000 logements pour les jeunes. Le ministre espère ainsi offrir la possibilité à de nombreux Français de disposer d'une habitation à loyer réduit, compensant alors la baisse de l'APL.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite