Il est l'un des hauts fonctionnaires les plus puissants de France et pour cause, il est actuellement secrétaire général de l'Elysée pourtant peu de personne le connaissent. Cet homme dénommé Alexis Kohler a été un des proches conseillers d'Emmanuel Macron. Il est actuellement visé par une plainte déposé contre lui par l'association Anticor, une association qui lutte contre la corruption. Si cette affaire va jusqu'au bout, elle peut sérieusement ébranler le pouvoir présidentiel.

Alexis Kohler : le secrétaire général de l'Elysée accusé de corruption

Vendre 1er juin, l'association Anticor a déposé une plainte contre Alexis Kohler pour "prise illégale d’intérêts" et "trafic d’influence" au Parquet national financier, le fameux PNF. Pour déposer cette plainte, l'association s'est appuyée sur les révélations faites il y a quelques semaines par le site Médiapart qui révélait que le secrétaire générale de l'Elysée était lié aux Aponte, une famille italienne puissante et pour cause, c'est elle qui a fondé la compagnie maritime Mediterranean Shipping Company (MSC), elle en est d'ailleurs toujours le propriétaire.

La mère d'Alexis Kohler est en effet cousine germaine avec Rafaela Aponte, la cofondatrice de la société. Jusqu'à là, rien n'aurait pu poser problème mais...

Alexis Kohler, avant d'être nommé secrétaire général de l'Elysée par Emmanuel Macron a été de nombreuses années haut fonctionnaire au ministère de l'Economie et a traité de nombreux contrats avec cette compagnie. Et c'est là que le bas blesse.

En effet, la compagnie a souvent été sollicitée par l'Etat français et fut parfois même l'unique client des chantiers navals de Saint-Nazaire. Autres faits troublants, lorsqu'il a quitté la fonction publique durant quelques années, c'est chez MSC que l'actuel secrétaire général de l'Elysée a trouvé un poste.

La justice doit désormais déterminer si Alexis Kohler a usé de son influence

En effet, la principale question qui se pose désormais est de savoir si oui ou non Alexis Kohler a usé de son influence dans la négociation des contrats pour favoriser l'entreprise de ses cousins.

C'est la question qui se trouve dans la plainte déposée par l'association Anticor. Pour l'association : "Il ne pouvait ignorer qu’il existait un conflit d’intérêts à représenter l’Etat français alors même que sa famille était propriétaire de l’un de ses principaux clients".

A l'Elysée pourtant on affirme qu'il s'est toujours tenus éloigné de ses dossiers et que ce sont d'autres personnes comme Julien Denormandie qui ont eu a traiter ses affaires.

Le secrétaire général de l'Elysée n'aurait jamais caché ses liens de familles et serait toujours resté à distance de ses affaires. La justice doit désormais faire son travail.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite