Ce lundi matin, l'évacuation des campements de migrants du canal Saint-Martin et de la Porte des Poissonniers à Paris a débuté vers 6h30. Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas faites attendre. Si certains saluent l'action du gouvernement, d'autres regrettent son manque d'humanité, ou au contraire, accusent l'exécutif de ne pas aller assez loin.

Publicité
Publicité

Au Front National, on regrette que d'autres camps se reconstruiront sans doute ailleurs. Pour le conseiller régional d'Île-de-France Aurélien Legrand, "il nous reste maintenant qu'à compter le nombre de jours avant leur réapparition. Tant qu’on ne changera pas de politique, on ne changera pas ses conséquences dramatiques".

Du côté des élus favorables à l'action du gouvernement, Pierre-Yves Bournazel, député Les Constructifs de Paris et lui-même riverain du 18ème arrondissement, salue l'initiative et rappelle qu'il "ne faut plus laisser s’installer ces campements insalubres qui sont la pire des situations. Il faut des solutions durables pour la dignité des migrants et la tranquillité des riverains".

79% des Français approuvent les démantèlements de camps de ... - atlantico.fr
79% des Français approuvent les démantèlements de camps de ... - atlantico.fr

A gauche en revanche, on regrette le manque d'humanité des autorités, comme le soulignait déjà la sénatrice écologiste Esther Benbassa lors de l'expulsion du camp du Millénaire la semaine dernière : "Évacuer pour évacuer ? Pour nous épargner le spectacle de la misère sans la supprimer ? Ou chercher une solution durable ? Accueillir, intégrer, retrouver le simple sens de la justice et de l'humanité".

Lire la suite