Comme tout chef d'Etat, Emmanuel Macron espérait sans doute que le succès de l'équipe de France en Coupe du monde de football allait rejaillir sur sa popularité et lui permettre de profiter d'un été plutôt calme. Mais cette accalmie aura été de bien courte durée. La faute à l'affaire Benalla qui a éclaté il y a plusieurs jours et qui met de plus en plus l'exécutif sous pression. Alors qu'Edouard Philippe et Gérard Collomb, respectivement Premier ministre et ministre de l'Intérieur, se sont expliqués, de nombreux députés réclament que le chef de l'Etat prenne la parole à propos de cette affaire.

Edouard Philippe lui aussi en baisse

Selon un sondage du Point, son mutisme dans cette affaire se ressent sur sa popularité. Emmanuel Macron baisse ainsi de quatre points et sa popularité s'établit à 32% pour ce mois de juillet. Un chiffre bas, d'autant que 60% des sondés jugent défavorable son action en tant que président de la République. La baisse de popularité du chef de l'Etat est notamment perceptible auprès des sympathisants du parti Les Républicains.

Avec 32% de sondés satisfaits, Emmanuel Macron réalise un score identique à son premier ministre, Edouard Philippe, lui aussi en baisse en ce mois de juillet.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite