Alors que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu doit entrer en vigueur le 1er janvier 2019, Emmanuel Macron pourrait reporter cette nouvelle réforme. En effet, le président de la République attend des "réponses précises" de ses ministres avant d'amener le projet à son terme. Pour l'opposition, cette nouvelle réforme, initiée par François Hollande, puis poursuivie par Emmanuel Macron, doit être tout simplement annulée.

Laurent Wauquiez (LR) a demandé à l'exécutif de renoncer au projet.

Une réforme qui pénalise les Français ?

Laurent Wauquiez souhaite que le chef d'Etat et son gouvernement renonce au prélèvement à la source. Le patron des Républicains juge qu'il est "encore temps" d'arrêter cette réforme qui "va droit dans le mur". Lors d'une visite d'entreprise dans le Val d'Oise, il a déclaré à la presse : "Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est une véritable usine à gaz. Cette réforme ne sera pas bonne pour les ménages, car ce sont les Français qui feront l'avance de trésorerie pour l'Etat". M.

Wauquiez en a également profité pour souligner que "ce n'est pas le métier des entreprises de faire le percepteur d'impôts." Pour l'opposition, ce projet risquerait fortement de "pénaliser les entreprises et les Français."

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite