La route de Redouane Lakdim s'est donc arrêté vendredi à Trèbes. Ce jeune homme de 25 ans, né au Maroc, connaissait bien le coin, puisqu'il a résidé du côté de Carcassonne, chef-lieu de l'Aude. Une donnée de son passé qui l'a incontestablement aidé à passer à l'acte vendredi. Se réclamant de l'Etat islamique, il était un auteur isolé, agissant seul, ce qui a probablement causé également sa perte, puisqu'il n'a pas survécu à cette attentat, étant neutralisé par les forces spéciales. Mais qui était donc Redouane Lakdim ? Comment et pourquoi est-il passé à l'acte dans cette petite ville de l'Aude ?

Autant de questions qui restent posées aujourd'hui.

Une décision « soudaine » d'agir

Le procureur de la République, François Molins, a déclaré qu'il avait été surveillé en 2016 et en 2017 pour « son radicalisme et sa proximité avec les mouvements salafistes », mais qu'il n'avait pas montré qu'il allait mener une attaque. Gérard Collomb a même souligné que sa décision de l'acte à l'acte avait été très soudaine. Malgré la surveillance dont il faisait l'objet, Redouane Lakdim a donc réussi à se procurer une arme et à passer à l'action. Le jeune homme de 25 ans a, selon un bilan provisoire, tué trois personnes et fait seize blessés.

Ne manquez pas notre page Facebook!