Un héros. Il n'y a pas d'autre mot. Vendredi, alors que Redouane Lakdim attaquait le Super U de Trèbes, retenant plusieurs otages, le Lieutenant Colonel Arnaud Beltrame a offert d'échanger sa place avec les personnes prises en otage. Une condition acceptée par le terroriste. Beltrame est entré dans le supermarché laissant sa ligne de téléphone mobile ouverte permettant à la police française, à l'armée et aux forces spéciales qui entouraient le magasin d'entendre ce qui se passait à l'intérieur. Lorsque des coups de feu ont été entendus, les forces spéciales ont pris d'assaut le supermarché, tuant Lakdim.

La reconnaissance de l'Etat

L'officier de 44 ans se bat actuellement pour sa vie à l'hôpital, après avoir été touché par plusieurs tirs du terroriste. Pour rappel, ce dernier a tué trois personnes et en a blessé 16 autres avant d'être tué par les forces spéciales. « Il est grièvement blessé. Son héroïsme et son courage forcent notre respect », a confié sur Twitter le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb à propos du gendarme héroïque. Même reconnaissance de la part du président de la République Emmanuel Macron, qui a tenu à saluer le courage du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame.

Ne manquez pas notre page Facebook!