Depuis mercredi dernier, la disparition d'Angélique Six inquiétait la ville de Wambrechies (Nord) et la famille de l'adolescente. Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme âgé de 45 ans a fini par avouer le meurtre de la jeune fille alors qu'il était placé en garde à vue. Par la suite, il a conduit les enquêteurs jusqu'au corps sans vie d'Angélique, qu'il avait tenté de dissimuler dans une forêt de Quesnoy-sur-Deûle.

Que s'est-il réellement passé ?

Après des jours de battues et de recherches, Angélique Six était restée introuvable. Toutefois, le témoignage d'un garçonnet a fait basculer l'enquête.

Le jeune garçon a indiqué à la police avoir vu Angélique partir avec "homme qu'elle semblait connaître" près d'un parc. Grâce à de nouvelles investigations à partir de ces éléments, la police judiciaire remonte rapidement sur la piste d'un homme déjà condamné pour Viol en 1996. Face aux enquêteurs, l'homme avoue les faits et déclare avoir emmené la fillette chez lui pour tenter d'abuser d'elle. Selon les déclarations du suspect, Angélique aurait opposé "une vive résistance", ce qui l'a poussé à l'étranger par "peur et énervement." Le corps de la jeune fille a été retrouvé dénudé et sans vie à l'endroit indiqué par l'auteur d'infractions sexuelles ou violentes dans le passé.

L'audition du quadragénaire, ainsi que l'enquête, se poursuivent.

L'autopsie du corps d'Angélique, qui sera pratiquée demain, permettra d'étayer les aveux du suspect.

Ne manquez pas notre page Facebook!