Chaque premier jour du mois d'avril annonce de nombreux changements le quotidien des français. Cette année, le 1er avril 2018 ne déroge pas à la règle et sera même porteur de bonnes nouvelles financières. Oui, oui, vous avez très bien entendu.

Les prestations sociales

A compter du 1er avril 2018, les prestations familiales telles que les allocations familiales, l'allocation de rentrée scolaire et l'accueil du jeune enfant (Paje) sont revalorisés de 1 %. Basées la croissance de l'économie en France, cette évolution est en hausse par rapport à l'année dernière :

- L'ARS, ou l'allocation de rentrée scolaire est à présent de 401,47 € et le complément familial à 170,71 €.

Le congé parental est lui aussi en augmentation puisqu'il enregistre une hausse de 1%. A partir de jour, il sera de 396,01 €. Concernant le montant versé aux familles nombreuses, son taux est en hausse de 8,2 % ! Il sera donc de 256,09 € mensuel. La prime à la naissance pour les enfants adoptés va connaître une augmentation de 2% et passe à 941,66 €. Même progression pour la prime à l'adoption qui sera à présent de 1883,31 €.

- Le montant versé pour le minimum vieillesse est lui aussi en hausse de 1 %.

Une personne seule qui touchait l'année dernière 803 €, percevra à présent 833 €.

- Quant au RSA, le Revenu de Solidarité Active, il est lui aussi augmentation avec 550,93 € mensuel pour un allocataire isolé. Même constatation pour l'allocation de soutien familial qui augmente de 5,2 %. Les allocataires inscrits en tant que parents isolés et que ne touchent pas de pensions alimentaires, verront leurs versements passer de 115,30 € à 153,70 €.

- L'allocation aux adultes handicapés (AAH) passe à 819 €. Elle connaîtra également des revalorisations exceptionnelles au 1er novembre 2018 où elle passera à 860 €, puis encore au 1 novembre 2019 pour enfin atteindre 900 € par mois.

Énergie

- Pour les ménages aux revenus modestes se trouvant en précarité énergétique et qui ont opté pour un modèle de chaudière qui utilise les énergie renouvelables à la place du fioul, ils pourront bénéficier d'une prime revalorisée qui se situe dans une fourchette entre 2000 à 3000 €.

Un bel effort comparé à la prime entre 800 et 1300 € versée avant ce 1er avril.

- Pour les maisons chauffés au gaz naturel, la facture sera en baisse de 1,1% dès le 1er avril 2018 : une diminution de 0,4% pour l'utilisation le gaz pour la cuisson, 0,7% pour le double usage cuisson et eau chaude, et 1,2% pour le chauffage au gaz. Comme promis, des chèques énergie ont déjà commencé à être distribués dans les familles aux revenus modestes.

Carnet de santé

Le carnet de santé change de modèle ! Il est maintenant constitué d'une centaine de pages mettant en exergue des nouvelles courbes de poids, de taille et périmètre crânien.

L'une des principale cause de ce changement est la détection de l'obésité infantile. En effet, cette maladie a terriblement augmenté entre 1970 et 2000 : 17% des enfants âgés entre 6 et 17 ans sont en sur-poids, dont 4% d'entre eux sont obèses. Aussi, des messages de prévention "pour tenir compte des évolutions scientifiques et sociétales" seront enrichis et actualités et de nouvelles recommandations vaccinales seront mises en place.

Banques et assurances

Dans le but de simplifier les échanges entre les clients et les organismes, une ordonnance de 2017 va être mise en place pour dématérialiser les contrats.

Conformément à la loi sur le numérique, l'envoi de signature et de recommandés électroniques seront simplifiés.

Trêve hivernale

A compter du 1er avril 2018, les procédures d'expulsions pourront reprendre concernant les mauvais payeurs. La trêve hivernale débute tous les ans le 1er novembre et se termine le 31 mars. Elle permet aux locataires qui ne payent pas leur loyer de ne pas être expulsés de leur logement en période de froid hivernal.

Ne manquez pas notre page Facebook!