Il est bien loin le temps ou tous les déchets plastiques partaient dans une poubelle de Recyclage, et ensuite dans un centre de tri sélectif dans l’imaginaire de tout le monde. Jusqu’ici, rien n’a changé pour le moment. Cependant peu de monde connaît ensuite l’immense voyage de nos déchets plastiques. Qui vont loin, hors de nos frontières, en Chine plus exactement où le recyclage des plastiques prend place pour réutiliser ce matériel. Cependant, encore une fois, l’intérêt envers le recyclage, même après quelques rappels des autorités chinoise, n’a été que très peu écouté et suivi.

Un immense potentiel d’emplois

La sanction est tombée il y a quelques mois, la Chine ne veut plus des plastiques du monde entier. Et les politiciens des pays exportateurs se trouvent totalement désarmés d’initiatives à ce problème, pour ceux qui sont au courant de cette situation. Il est cependant triste de voir comment le problème n’est que très peu considéré en Europe, car envoyer tous les déchets en Chine est une situation de dépendance totale vis à vis de Pékin. La Chine n’a pas être huée pour son attitude, mais l’Europe et les autres pays eux-mêmes, peut-être que si.

L’Europe n’utilise pas sa propre expérience dans ses futurs choix, comment expliquer cette dépendance envers la Chine en matière de recyclage ?

Tout le monde se souvient de la crise du gaz avec la Russie, lorsque plus de la moitié de l’Europe a été privée de gaz en plein hiver. L’Europe n’a pas vraiment changé vis-à-vis de cette dépendance. Au lieu de jouer les gros bras avec des indépendantistes, les vrais problèmes ne sont que peut travaillés en profondeur.

Dommage, car le potentiel en matière de créations d’emplois est immense pour les pays exportateurs de déchets, et une opportunité de nettoyer les océans en évitant le rejet de déchets plastiques. L’Europe a souvent besoin de temps pour apprendre de ses propres erreurs, et malheureusement, le réchauffement climatique, lui, ne fait que menacer de plus ne plus le monde.

L’Allemagne a vu ses déchets plastiques s’accumuler dans les centres de recyclage en attendant de trouver une nouvelle solution, comme beaucoup d’autres pays dans le monde.

Comme souvent, l’environnement est à la traîne dans notre société contemporaine et il ne fait aucun doute qu’une situation nationale pour chaque pays soit l’unique solution. Il faut aider les Etats à contrôler la production de déchets plastiques, mais aussi mener un important travail avec les industriels le plus rapidement possible.

Ne manquez pas notre page Facebook!