La statue à l’effigie d’Emmanuel Macron que le célèbre Musée Grévin de Paris vient d’être achevé, et a provoqué un fou rire général sur internet. En effet, la représentation de cire du Président de la République est légèrement ratée, voire carrément ridicule…

Harcelée de critiques, la direction du musée a admis que sa statue d’Emmanuel Macron n’était pas des plus réussis, et envisage donc de la refaire. Ouf !

« Il y a quelque chose qui cloche »

Le président du musée Grévin, Yves Delhommeau, a avoué à demi-mot que la statue était totalement ratée. La statue à l’effigie du Président de la République devrait ainsi être revue avant sa présentation officielle le 24 mai prochain.

De plus, la direction du musée n’exclut pas de la recommencer totalement, alors qu’une statue du musée Grévin prend du temps, beaucoup de temps. Comptez près de six mois de travail en moyenne pour les artisans du musée et un coût astronomique de plus de 50 000 euros.

La statue, sous le feu des critiques et moqueries depuis que l’émission Sept à Huit, diffusé sur TF1 dimanche dernier, en a dévoilé une partie. Depuis, l’image est devenue virale et les critiques sont unanimes : la statue est complètement ratée, et a suscité de vives réactions, moquée sur les réseaux sociaux.

En revanche, le directeur du musée Grévin a tout de même affirmé que « la photo dévoilée (ndlr : dans l’émission de TF1) n’est pas la statue de cire finale prévue pour le 24 » et que quelques changements avaient été effectués, notamment au niveau de yeux d'Emmanuel Macron.

Le Président de la République n’est pas passé sous le scanner du musée Grévin

Serait-ce la raison pour laquelle cette statue est aussi ratée ? C'est possible. En effet, Emmanuel Macron n’est pas passé sous le scanner du musée Grévin, qui permet généralement d’effectuer une cartographie très précise du visage et de ses proportions qui sera ensuite sculpté par les artisans du musée.

Malheureusement, le Président de la République ayant un emploi du temps très chargé, cela n’a pas été possible et les sculpteurs ont dû se débrouiller avec des simples photographies en 2D. Toutefois, le scanner n’est pas forcément un passage obligatoire, comme le souligne Yves Delhommeau.

« Nous avons bien réussi l'actuel locataire de la Maison Blanche sans le voir, il n’y a donc pas de raison qu’on ne réussisse pas notre Président.

» Cependant, le directeur du musée Grévin a ajouté que les visages marqués par l’âge sont souvent plus faciles à réaliser que les visages juvéniles, comme celui du jeune Président de la République.

Par ailleurs, Brigitte Macron est également dans le collimateur du musée Grévin pour l’introniser auprès de son mari, mais elle n’a toutefois pas encore donné son autorisation.

« Après ce qui s’est passé avec Emmanuel Macron, ça ne l’encourage certainement pas. » ironise Yves Delhommeau à ce sujet, conscient du ratage de la statue à l'effigie du Président de la République...

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!