C'est une drôle de tournure qu'est en train de prendre la mystérieuse affaire Daval. Le 30 octobre 2017, le corps d'Alexia Daval a été retrouvé sans vie et partiellement brûlé dans un bois à la sortie de Gray (Haute-Saône). Alors qu'une première hypothèse allait vers une agression de la jeune femme partie faire un jogging, il s'est avéré que son mari Jonathann était étroitement lié à ce meurtre. Après avoir avoué son crime, aujourd'hui, l'époux d'Alexia revient sur ses propos et accuse son beau-frère Grégory. Choqués par de telles accusations, Grégory Gay et sa femme Stéphanie, la sœur d'Alexia, s'expriment dans la presse et dévoilent l'éventualité d'une complicité de meurtre.

Jonathann Daval a-t-il bénéficié d'un complice lors du crime ?

Selon le couple Gay, un détail prouve que Jonathann Daval n'était pas seul à se débarrasser du corps d'Alexia. "Il y a une constante dans tous les aveux de Jonathan", explique Grégory à Ruth Elkief, journaliste à BFMTV, "ce n'est pas lui qui a tenté de brûler le corps. Cela laisse sous-entendre qu'il y forcément quelqu'un qui l'a fait à sa place. Il a donc été aidé par un complice !"

Une hypothèse que l'avocat du couple, Jean-Marc Florand, soutient à 100%. "Je reste persuadé que le mari d'Alexia était avec un ou plusieurs complices, mais pas au sein de la famille. En effet, je ne le vois pas faire cela tout seul. Un ou plusieurs personnes connaissent la vérité depuis le début de l'affaire et Jonathann les protège. Les langues finiront bien par se délier un jour..." a-t-il déclaré au Figaro.

Ne manquez pas notre page Facebook!