Pris dans les phares de l'actualité depuis deux mois, Alexandre Benalla n'en oublie pas pour autant son avenir, lui qui a été licencié de l’Élysée suite aux actes survenus le 1er mai. D'après les informations de RTL, le principal acteur de l'affaire qui secoue la France depuis deux mois souhaiterait monter sa société de sécurité au Maroc. La même source assure que Benalla multiplie les rendez-vous professionnels afin de tenter de mettre sur pied ce nouveau projet qui correspond parfaitement à ce qu'il a toujours connu : la sécurité, lui qui a œuvré au Parti socialiste puis auprès d'Emmanuel Macron.

Les rendez-vous se multiplient

A priori, l'affaire en cours et le scandale intervenu durant l'été n'auraient donc pas coupé l'envie d'Alexandre Benalla de continuer à travailler dans la sécurité. Plus important, il pourrait réussir à monter sa société, preuve qu'il n'aurait rien d'un ' paria '. Avant de peut-être s'orienter vers le Maroc et ce nouveau projet, l'ancien adjoint à la sécurité d'Emmanuel Macron va tout de même devoir répondre aux questions du Sénat.

Il a en effet accepté, mardi soir, de répondre aux questions des sénateurs dans le cadre de la commission d'enquête qui a repris ce mercredi.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite