L'emblématique baguette de pain sera-t-elle bientôt classée au patrimoine mondial de l'Unesco ? C'est en tout cas ce qu'espère la Confédération nationale de la Boulangerie-Pâtisserie française, qui souhaite que la baguette soit inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco. Dominique Anracht, président de la Confédération, a expliqué sur RTL "qu'il était important d'inscrire ce symbole de la France pour que la mondialisation ne le fasse pas disparaître".

L'initiative de la CNBPF est soutenue par l'Élysée. En Janvier dernier, le Président Emmanuel Macron expliquait vouloir inscrire la baguette au patrimoine mondial de l'Unesco, reconnaissant que cette démarche était nécessaire pour "en préserver l'excellence et le savoir-faire".

Une longue procédure

La route vers la reconnaissance de la baguette au patrimoine immatériel de l'Unesco reste encore longue. Cette semaine, le Conseil de Paris examinera la demande de la CNBPF, et décidera on non d'y faire suite. Si la candidature est acceptée, elle sera alors transmise au ministère de la Culture début Octobre, qui passera ensuite la main à l'Unesco. En mars 2019, il faudra défendre le projet auprès de l'Unesco, qui ne gardera qu'une seule et unique candidature pour la prochaine session. Il faut savoir qu'une association parisienne souhaite également l'inscription des bistrots et terrasses de Paris au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Les deux projets seront donc "en concurrence", puisqu'un seul ne pourra être retenu.

La baguette rejoindra-t-elle la pizza au patrimoine de l'Unesco?

En décembre 2017, l'Unesco inscrivait la pizza, spécialité culinaire napolitaine, sur la liste tant convoitée du patrimoine mondial de l'Unesco. Une pétition mondiale signée par plus de deux millions de personnes avait fait penché la balance en faveur de l'art du pizzaïolo napolitain.

Il est donc compréhensible que la France tente sa chance pour faire reconnaître un savoir faire unique et ancestral, véritable symbole et emblème pour le pays.

Une industrie en difficultés

Quelque 32 millions de baguettes sont vendues chaque jour dans l'hexagone, dont plus d'un million à Paris. Il faut cependant reconnaître une importante baisse de la consommation depuis 70 ans.

Il est important de noter que les boulangeries traditionnelles sont concurrencées par les boulangeries de chaînes depuis ces dernières années.

Ne manquez pas notre page Facebook!