Lors d'une réunion publique qui s'est déroulée en janvier dernier, Marcel Campion, le "roi de la fête foraine" a tenu des propos homophobes révélés cette semaine dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. On le voit dénoncer "la perversité" de Bruno Juilliard, l'ancien premier adjoint de la mairie de Paris qui a démissionné la semaine dernière.

Marcel Campion : une vidéo avec des propos homophobes provoque un tollé

D'après le candidat à la mairie de Paris, c'est du fait de son homosexualité que Bruno Julliard a rencontré Bertrand Delanoé, "ils ont fait leur folie et paf, il est premier adjoint.

Il lui a amené (à Anne Hidalgo) tous les homos de la terre. (Paris) est maintenant gouvernée par des homos." Ces propos ont été tenus par Marcel Campion lors d'une réunion publique. Ce dernier souhaite se présenter aux élections municipales pour la ville de Paris.

Dans la suite de la vidéo, on le voit rajouter une couche sur le même domaine en déclarant qu'il n'ait rien contre les personnes homosexuels, qu'il appelle d'habitude "les pédés" avant de rappeler à son auditoire qu'on lui avait conseillé de ne plus les appeler comme ça. "Je n'ai rien contre eux, sauf qu'ils sont un peu pervers" a-t-il conclue avant de passer à un autre sujet.

Le marché de Noël de Marcel Campion annulé ?

La mairie de Paris a demandé à l'Etat d'annuler l'autorisation qui a été délivrée à Marcel Campion pour qu'il puisse installer son marché de Noël dans les jardins des Tuileries dans le Ier arrondissement de la capitale française.

Cette autorisation fait suite à l'interdiction faite par la mairie de Paris à Marcel Campion d'installer son marché de Noël sur les Champs Elysées. Le palais du Louvre a donc autorisé Marcel Campion à s'installer dans les jardins des Tuileries.

Aujourd'hui, suite à la publication de la vidéo de la réunion publique, les choses risquent d'être un peu différentes.

"Au-delà, ces mots qui tombent sous le coup de la loi nous interrogent sur la pertinence de confier à celui qui les a proférés l’occupation d’un espace public et d’un haut lieu de la culture." a déclaré François Nyssen, l'actuelle ministre de la Culture. Plusieurs adjoints de la mairie de Paris sont allés dans le même sens que madame la ministre de la Culture en affirmant qu'il ne fallait pas que Marcel Campion puisse s'installer dans les jardins des Tuileries et du Louvre pour le marché de Noël de cet hiver.

Pour l'instant, le principal intéressé n'a pas réagi à ces différentes demandes. Le marché de Noël de Paris est pourtant l'un des plus visités en France.

Ne manquez pas notre page Facebook!