Il est de ces génies créateurs qui resteront à jamais dans l’histoire pour la richesse de leurs œuvres. C’est le cas de Stanley Lieber, alias Stan Lee, décédé hier matin à l’âge de 95 ans dans un hôpital de Los Angeles.

Le scénariste a donné naissance à une impressionnante myriade de super-héros, tels que Spider-Man, Iron Man, les X-Men, Daredevil, Black Panther ou encore les Avengers, qui ont fait rêver la planète entière.

De nombreux hommages

Depuis la nouvelle de sa disparition, les hommages se multiplient sur Twitter.

La maison d’édition concurrente du défunt, DC Comics, a elle aussi tenu à saluer la carrière exceptionnelle du scénariste de Marvel. 'Il a changé la façon dont nous voyons les super-héros et le monde du comics gardera à jamais sa marque indélébile', a publié DC Comics sur Twitter.

Et pour cause, Stan Lee est l’homme qui, au début des années 60, a su faire preuve d’audace et de talent pour réinventer le genre de la bande-dessinée de super-héros, construisant ainsi la renommée des éditions Marvel.

Stan Lee, 'Un vrai patron parmi les dieux'

Exit les justiciers tirés à quatre épingles, trop propres, trop policés, trop parfaits. Stan Lee innove en donnant plus de corps et de profondeur à ses personnages. Le premier numéro des Quatre Fantastiques, sorti en 1961, marqua l’avènement d’un nouveau genre de super-héros qui, en plus de sauver le monde, doit aussi composer avec ses problèmes personnels, ses défauts et ses failles.

Et c’est là toute l’ingéniosité de Stan Lee : doter ses protagonistes de super-pouvoirs bien sûr, mais les rendre également plus humains, plus réels, afin que le lecteur puisse aisément s’identifier à eux. 'Ce gars Peter Parker, je veux juste qu’il soit l’adolescent de base', avait-il dit au moment de la création de Spider-Man.

Malgré la mort de sa femme Joan en juillet 2017, Stan Lee continuait d’apparaître régulièrement en public, invariablement paré de ses lunettes teintées.

Figure familière de la pop culture mondiale, le public des salles obscures s’était habitué à le croiser à l’écran dans les films Marvel. Aujourd’hui 'Stan The Man', comme certains le surnommaient parfois, a bel et bien quitté le royaume terrestre. Mais pour nombre de ses fans, il restera immortel au même titre que ses héros les plus célèbres.

Ému par sa disparition, le dessinateur français Joan Sfar a déclaré dans un tweet : 'Zeus, donne-lui ton trône. Il y a un vrai patron parmi les dieux maintenant'.

Ne manquez pas notre page Facebook!