Depuis que l'ancien député-maire PS d'Annonay Olivier Dussopt est entré dans le gouvernement d'Edouard Philippe, les sacoches cuir des boules de pétanque de l'Elysée sont fabriquées à Annonay, première ville d'Ardèche. Il y a quelques semaines, le maroquinier ardéchois Guy Rouvière a reçu un courrier du palais de l'Elysée. Une missive par ordinaire. Il s'agissait d'un bon de commande pour 70 sacoches cuir pour boules de pétanque.

Elles ont été immédiatement confectionnées dans l’atelier ardéchois, géré depuis 47 ans par le maroquinier Alain Rouvière, pour être expédiées manu militari vers l'Elysée.

Les sacoches "Maroquinor" sont désormais utilisées par les plus proches collaborateurs d'Emmanuel Macron (et peut-être par le président lui-même ?) dans les jardins de l'Elysée. Contacté par téléphone le vendredi 28 juin 2019, le service de presse de l'Elysée nous a confirmés cette commande, mais "refuse de commenter cet événement". Secret défense oblige ! A l'évidence, beaucoup de collaborateurs d'Emmanuel Macron jouent à la pétanque dans les jardins de l'Elysée.

24 euros la sacoche pour chaque 'pétanqueur' de l'Elysée

Moins chère que le lot de vaisselle commandé par Brigitte Macron, chaque sacoche a été facturée 24 euros à la présidence de la République. Le design est original, comme le précise Guy Rouvière : "Avec un colori en en bleu, blanc, rouge en cuir pour la poignée, cet objet est unique". Le maroquinier nous précise également que la sacoche confectionnée dans ses ateliers "est d'une solidité remarquable. Elle peut contenir une triplette et grâce à sa solidité, elle a une longue durée de vie...." .

Cette vente de sacoches pour boules de pétanque à l'Elysée est un peu la revanche d'Annonay.

Sinistrée en terme d'emplois, Annonay a perdu plus de 4 000 emplois ces dix dernières années, avec l'effondrement des industries textiles, papetières (les célèbres feuilles Canson ou les enveloppes GPV), vêtements de sécurité, ou encore la fermeture de Voith Fabric. Et 3 088 chefs de famille sont inscrits à Pôle emploi.

La revanche d'Annonay après 4 000 suppressions d'emplois

Dans une France où des scandales alimentaires ponctuent régulièrement l'actualité, comme la mayonnaise à l'huile de moteur et l'absence de suites judiciaires pour les enseignes concernées, on assiste à des réussites industrielles locales symboliques qui font "chaud au coeur".

Les Ardéchois et les Annonéens peuvent être fiers de leur savoir-faire, aujourd'hui reconnu dans la capitale, et même à la présidence de la République. Ces sacoches, marquées du sceau "Elysée - présidence de la République" constituent une belle revanche pour celles et ceux qui les fabriquent.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite