Depuis la vague de décès dans les Ehpad, Olivier Véron, ministre de la santé, a décidé avec le Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privées pour personnes âgées) de protéger davantage les résidents du Coronavirus. Les EHPAD accueillent des personnes âgées vulnérables et le personnel soignant est en état d'alerte à l'heure actuelle.

Une vague de décès dans les Ehpad

Les personnes âgées dépendantes sont fragiles. Le personnel soignant dans les Ehpad s'alarme de vivre une masse de décès. Les familles redoutent également ces drames.

En Haute Savoie, il y a eu sept morts. En Haute Marne, à Saint Dizier, seize résidents sont décédés.

Dans les Vosges, ce sont vingt residents qui sont morts à Cornimont. A Villeneuve Saint George, en région parisienne, dans la résidence Beauregarg, ce sont trois residents qui sont décédés. Dans la résidence Rothschild à Paris, ce sont seize personnes âgées qui ont succombé au virus.

Le Covid-19 est particulièrement virulent et le risque pour les personnes âgées et personnes âgées dépendantes est très élevé. Les soignants redoute une catastrophe. Au 25 mars 2020, le nombre de personnes âgées en surveillance dans les hébergements notés ci-dessous est de 201 personnes.

La prévention dans les Ehpad

A l'échelle de chaque Ehpad, une mobilisation du personnel et des plans d'actions se sont décidés.

Les cas s'y développent et de nouveaux conseils de vie commune s'appliquent. Les mesures barrière et de confinement sont plus strictes car le risque encouru est élevé.

Le personnel soignant prévient la propagation du virus aux autres résidents et eux-mêmes. Conformément aux besoins des hôpitaux deja surchargés, les personnes âgées et dépendantes ne font pas partie, par logique, des personnes hospitalisées.

En l'occurrence, les soins et les consignes sont de se référer au personnel soignant, et aux autorités sanitaires dont les urgences, et de suivre individuellement les résidents.

Au quotidien, les Ehpad ont stoppé les visites de proches et les sorties en groupe. A Villeneuve saint Georges, compte tenu du nombre de cas suspectés, les habitants sont clos dans leur chambre depuis le 11 mars.

Le confinement dans les Ephad vise à veiller sur les habitants et les sécuriser. Il est ainsi plus sévère comme c'est le cas dans l'Yonne.

Le Plan bleu : une mesure préventive

Le 7 Juillet 2005, un décret a mis en place le plan bleu pour toutes les Ehpad. Il s'agit de rédiger un plan de protection dès lors qu'il y a une crise sanitaire ou climatique. Le dernier plan bleu date de 2005, période où il y a eu la dernière crise climatique.

En 2020, afin de protéger les residents d'Ehpad contre le coronavirus, les actions sont : l'information des résidents, le développement de l'hospitalisation en Ehpad, avoir un stock de matériel médicale et renforcer le personnel.

Ces actions concernent toutes les Ehpad et ont pour but de protéger les aînés.

Suivre ces modalités n'est malheureusement pas fait par 33 % des Ehpad.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!