La crise sanitaire liée au Coronavirus pourrait durer encore bien longtemps. Aujourd'hui, il est difficile de savoir quand les mesures de confinement prendront fin. L'épidémie n'est pas apparue au même endroit, au même moment et avec la même intensité. Si l'on compare à date l'Espagne et l'Italie avec la France et le Royaume-Uni, les deux premiers pays devraient sortir de confinement avant les deux derniers. D'un point de vue médical, une forme de méconnaissance face à la pandémie fait qu'il est difficile de lutter contre le Covid-19. Si de nombreux symptômes ont été identifiés, Le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV) s'inquiète de l'arrivée de nouveaux symptômes du fait de l'apparition de nouvelles rougeurs.

Coronavirus : de nouveaux symptômes pourraient apparaitre

Il y a quelques mois, la ville de Wuhan était confrontée au coronavirus, depuis le virus a envahi l'ensemble de l'Europe. De nombreuses personnes ont été testées positives (plus d'un million) et des milliers de personnes ont tragiquement perdu la vie. Les médecins, sont en première ligne pour stopper la propagation du virus et parmi les symptômes ont peut noter de la fièvre, la perte du goût, de l'odorat mais aussi des problèmes respiratoires. L'ensemble de ces symptômes sont aujourd'hui connus.

Dans un communiqué, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV), lance un message d'alerte sur de potentiels nouveaux symptômes liés au Covid-19.

Des symptômes qui pourrait se manifester sur la peau en cas de contraction de la maladie due au coronavirus. Selon, de nombreux dermatologues "Il s’agit d’acrosyndromes (aspect de pseudo-engelures des extrémités), apparition subite de rougeurs persistantes parfois douloureuses, et des lésions d’urticaire passagères".

Coronavirus : des patients "potentiellement contagieux"

Dans de nombreux pays, il a été expliqué que la pandémie du coronavirus pourrait frapper une seconde fois. Selon de nombreux experts médicaux, le virus pourrait "muter" et contaminer d'autres personnes. Dans ce cas il faudra attendre de voir quels seront les nouveaux symptômes.

Selon le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV), il vous est suggéré de consulter un médecin si jamais ces symptômes (rougeurs, urticaires...) cutanés se manifestaient.

Egalement de nombreux experts médicaux appellent les gouvernements à faire au plus vite de nombreux tests tant sur la quantité que la qualité de ces derniers. Dans des pays comme l'Allemagne ou la Corée du Sud, le nombre de tests important permet de mieux contrôler la propagation de la pandémie. On ne le rappèlera jamais assez, c'est en restant chez soi qu'on sauve des vies.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!