Le COVID-19 a cloué à la maison plus de 8 millions de salariés du privé et les a contraints au télétravail (source : ministère du Travail). Si aujourd’hui 38 % d’entre eux semblent apprécier cette pratique d’après une enquête du magazine Forbes, vient alors la question de la sédentarité. Les contractures liées à la position du télétravailleur sur sa chaise, devant son écran. Des douleurs dont beaucoup souffrent en silence. Une start-up toulousaine a lancé un produit destiné à soulager les sportifs dans leur effort. Et depuis peu, Jolt, le pistolet de massage fait des adeptes de plus en plus ouverts à cette technologie à base de micro-chocs.

Des vibrations agréables pour le corps, et mêmes approuvées par les masseurs-kinésithérapeuthes qui recommandent le produit.

Blasting News s’est entretenu avec l’un des créateurs de Jolt, Emile Vucko, en participant à Blasting Talks qui consiste à se concentrer sur les challenges auxquels les compagnies font face lors de l’évolution du monde digital et lors de cette période inédite de crise sanitaire.

Jolt est à l’origine d’un pistolet de massage qui permet de relaxer les muscles et rétablir la mobilité du corps, d’où vous est venue cette idée ?

À la base nous sommes sportifs avec mon associé. On avait remarqué sur Youtube que certains amateurs de sport en salle ou de musculation se massaient les muscles avec une perceuse, au bout de laquelle ils mettaient une balle de Tennis.

C’était assez connu aux USA. On s’est dit pourquoi pas l’adapter en France, on s’en est inspiré en créant notre propre produit adapté à tous, aussi bien les sportifs que les amateurs. Le produit a déjà connu du succès depuis sa création comme en témoignent les nombreux feedbacks utilisateurs (900 avis 4,7 étoiles).

Comment se passe l’utilisation ? Est-ce-que toute personne lambda peut s’en servir directement ou existe-t-il des tutoriels en complément ?

C’est une des forces du produit. On s’est vraiment rendu compte que le pistolet reste grand public. Nous avons développé des programmes de massages; le but c’est que chaque personne sache comment l’utiliser en fonction de ses besoins.

Notre site est également est aussi agrémenté de beaucoup contenus pour les épauler.

La récente crise du COVID-19 a confiné des millions de personnes dans le monde, le sport à domicile a été accéléré de fait. Est-ce-que les Français sont plus adeptes de ces activités bien-être à la maison selon vous ?

Totalement, on a vraiment assisté à une démocratisation des cours en ligne pendant le confinement. Également, cela a favorisé je dirai l’auto-administration de soins. Beaucoup de personnes n’ont pas pu ou ne peuvent toujours pas se rendre chez le kinésithérapeute ou l’ostéopathe.

Avec la crise du Covid-19, le monde du digital a été boosté, les influenceurs et célébrités ne pouvant plus se montrer en présentiel, ils ont beaucoup utilisé les réseaux sociaux.

Vous comptez parmi vos ambassadeurs des rugbymens comme Julien Marchand, Yoann Huget mais aussi des personnalités TV telles que Mokhtar de TPMP. Est-ce un outil marketing que vous avez développé pour faire face à la crise ?

C’est effectivement une partie importante de notre stratégie de communication et marketing. En fait, nous avions des entrées dans le monde du rugby. Aujourd’hui nous nous focalisons davantage sur les sportifs. Evidemment on recherche une forme de légitimité et qui de mieux que les sportifs pour en parler. Les influenceurs permettent de booster c’est certain. Le confinement nous a été bénéfique puisque les Français avaient du temps pour eux.

Jolt est un pistolet de massage mais relativement efficace aussi pour la récupération sportive ou même l’échauffement.

A qui s’adresse Jolt ? Les sportifs, les personnes légèrement stressées par leur dos … ?

Exactement, aujourd’hui tout le monde peut l’utiliser. Avec bien sûr des précautions à prendre pour certaines personnes. Il est interdit aux Femmes enceintes par exemple.

Ensuite, il faut prendre compte la sédentarité dans le monde du travail, les travailleurs qui seraient mal positionnés devant leur écran, sur leur chaise. Le télétravail fait que la configuration n’est pas du tout la même qu’en entreprise. Les gens se retrouvent souvent devant un ordinateur portable, sur un canapé. On peut donc assister à de nouvelles douleurs au quotidien...

Pour les sportifs, il peut également être utile pour les gens qui ont eu des tendinites par exemple et les soulagent bien avant et après l’effort.

Suite à la crise sanitaire et ses changements comme le sport à domicile, pensez-vous à d’autres projets ?

Nous allons prochainement sortir une nouvelle version du pistolet, plus petit, plus adapté à certaines personnes.

Autrement, ce qui est super stimulant pour nous c’est vraiment les nombreux avis qu’on reçoit de nos clients. On a vraiment la sensation qu’on solutionne pour eux une vraie douleur grâce à notre produit. C’est super encourageant et cela nous pousse à continuer dans le monde du bien-être.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!