La date butoir de déconfinement prévu le 1er décembre par Emmanuel Macron est-elle réaliste face à la situation actuelle ? Avec plus de 500 décès enregistrés en 24 heures, on y croit peu. Mais, le gouvernement reste optimiste. À l’issue d’un conseil de défense spécial « crise sanitaire » qui a eu lieu ce 18 novembre, il a discuté sur les chemins à suivre durant les prochaines semaines pour sortir du confinement. Bref aperçu sur les points essentiels sur ces pistes étudiées par Emmanuel Macron et son équipe à l’Élysée.

Un déconfinement progressif prévu par le gouvernement

Alléger les mesures de confinement sans s’exposer de nouveau à la troisième propagation du virus, tel est le défi à relever par le gouvernement dans les prochaines semaines.

Face aux mécontentements des professionnels et des particuliers, ce dernier est contraint à adopter des mesures d’allègement de la situation actuelle. Mais il ne faut pas s’attendre à un déconfinement total à la date butoir fixée par le gouvernement. Selon Jean Castex ce mardi 17 novembre devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, la sortie du confinement sera "progressive". Vu le nombre des morts ce dernier temps, on ne peut pas promettre des choses non-réalistes aux Français.

Prévision de mise en place d’un couvre-feu à l'étude

Comme transition, le gouvernement penserait à remettre en place un couvre-feu pour restreindre les déplacements nocturnes sur le territoire et les attroupements.

Cette mesure consiste à limiter les contacts et les nouveaux cas. Même s’il y a déconfinement au 1er décembre, il faudra sûrement avoir une attestation de sortie dérogatoire pour pouvoir sortir.

Ce couvre-feu concerne également les bars et les restaurants. Ces derniers ne seraient pas autorisés à exercer leurs activités jusqu’en janvier 2021.

Mais les informations confirment que le président parlera de leurs cas lors de sa prise de parole la semaine prochaine. Au moins, ils sauront quand ils pourront rouvrir.

Retour au travail pour les commerçants d’ici 27 novembre ?

Les commerces rouvrent leurs portes le 27 novembre ? Il faut attendre l’allocution d’Emmanuel Macron prévue mardi ou mercredi prochain pour en savoir plus.

Les informations recueillies ont juste affirmé que le gouvernement a concerté une réouverture des commerces à cette date. Mais aucune précision sur l’application de cette piste n’est jusqu’à présent dévoilée. On doit donc patienter jusqu’à cette prise de parole du chef de l’État.

Fêtes de fin d’année : sujet encore ambigu

Les fêtes arrivent à grands pas ! Jusque-là, ce sujet reste encore ambigu. Mais il est fort possible que cette situation dure jusqu’à Noël et au Nouvel An. Pire encore, les sanctions à l’encontre des personnes malades qui ne respectent pas les mesures d’isolement mises en place pourraient même être renforcées. Le gouvernement en discutera vendredi avec le chef de l’État et les différents partis politiques mais Jean Castex avait déclaré : "Il ne serait pas raisonnable d'imaginer organiser de grandes fêtes de plus de 10 personnes, notamment pour le 31 décembre".

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!