Les Français marchent bien en Europa League. L’Olympique lyonnais [VIDEO] s’est imposé à l’extérieur à Moscou contre le CSKA dans un contexte difficile (-8°C sur une pelouse de très mauvaise qualité compensée par du sable) sur un score de 0-1 tandis que l’Olympique de Marseille [VIDEO] s’est largement imposé (3-1) à domicile au Vélodrome dans une ambiance survoltée. Les Marseillais ont assuré le show avec un festival offensif avec 8 tirs cadrés pour 3 buts cadrés. Lucas Ocampos a notamment brillé avec ses deux réalisations dès la 47ème seconde, donnant le ton du match, puis à la 58ème minute.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Dimitri Payet vient compléter le triplé gagnant en ce jeudi soir grâce à une magnifique réalisation à la 14ème minute avec un contrôle de la poitrine et une reprise de volée pleines de maîtrise.

C’est d’ailleurs en quelque sorte son grand retour au plus haut niveau européen puisque le marseillais n’avait pas marqué sur la scène européenne depuis 2009. En résumé, l’OM a fourni une prestation convaincante dans tous les compartiments du jeu. Cependant les Marseillais pourront nourrir certains regrets après plusieurs occasions manquées par Valère Germain et Clinton Njie notamment, mais pourront surtout contester une action litigieuse à la 45ème minute où l’arbitre de la rencontre a sifflé une main visiblement inexistante, permettant à Bilbao de trouver le chemin des filets sur penalty.

Plus de peur que de mal pour Florian Thauvin

A noter que l’attaquant phare de l’OM, qui a également brillé par son implication et ses nombreuses percussions, Florian Thauvin s’était blessé grièvement à l’heure de jeu (sorti sur civière).

L’on s’est longtemps inquiété sur le sort de l'international français, mais l’entraîneur Rudi Garcia s’est voulu rassurant en précisant que Thauvin souffrait « simplement » d’une légère « contusion » à la cheville. Les Marseillais auront l'occasion de confirmer leur très bon résultat, cette fois-ci au stade San Mamés à Bilbao jeudi soir prochain dès 19h.

L’OL fait le travail

Les joueurs lyonnais évoluaient eux loin de leurs bases, sur une pelouse dégradée, dans un contexte météorologique très rude avec pas plus de -8°C au thermomètre. Dans un tel contexte, le meilleur niveau des deux équipes n’a pas pu émerger et créer l’étincelle d’un beau match de football. Malgré tout, l’OL a tiré son épingle du jeu grâce à une tête salvatrice et libératrice de Marcelo à la 68ème minute suite à corner de Memphis Depay. Les Lyonnais font également un grand pas vers une qualification en quart de finale de l'Europa League.