2

Chacun ses soucis. Pendant que l'OM cherche désespérément son grand attaquant, le PSG essaie de trouver sa sentinelle au milieu de terrain. Et cette fois-ci, on ne pourra pas forcément parler de différence de budget. En effet, fair-play financier oblige, le PSG disposerait cet hiver d’une enveloppe de 24 millions d’euros pour recruter un milieu défensif. Un problème récurrent chez les Parisiens, qui peinent à trouver une succession crédible après le départ à la retraite de Thiago Motta.

Adrien Rabiot dit non, une perle rare à trouver

Antero Henrique se sait attendu au tournant sur ce sujet. Déjà en conflit avec Thomas Tuchel sur le recrutement d’un joueur à ce poste l’été dernier [VIDEO], le directeur sportif du PSG va avoir du pain sur la planche les prochaines semaines.

De plus, le poste de sentinelle est de nos jours une denrée rare. Un joueur capable d’être aligné devant la défense, qui peut conserver la balle face à un haut pressing et casser les lignes adverses sur une passe. Mais on parle également d’un joueur de caractère, pouvant gratter des ballons et mettre des coups s’il le faut dans les replis défensifs. Thiago Motta fut l’exemple parfait de ce type de joueur et illustrait la réussite du PSG version Laurent Blanc et ses phases de possessions interminables pour l'adversaire.

Par ses caractéristiques, Adrien Rabiot pouvait être désigné comme le successeur naturel de l’Italien. Sauf que le jeune joueur de 23 ans a depuis longtemps déclaré publiquement qu’il ne souhaitait pas évoluer à ce poste. La saison dernière, il avait expliqué qu’il acceptait de “dépanner” son entraîneur Unai Emery mais qu’en aucun cas il ne resterait collé à cette position, quitte à menacer ses dirigeants de partir ailleurs.

Adrien Rabiot n’est maintenant plus à un caprice près et, de toute évidence, le PSG se doit de trouver une autre solution.

Fabinho, la solution idéale qui paraît toutefois compliquée

Une enveloppe de 24 millions d'euros à disposition. Compte tenu des prix du marché ces dernières années, le montant peut paraître dérisoire. Mais l’été dernier, Witsel et Vidal ont rejoint respectivement Dortmund et Barcelone pour 20 millions d’euros. Certains bons coups restent donc encore possibles. Paris serait d'ailleurs en ce moment en contact avec l'entourage d'Abdoulaye Doucouré, titulaire indiscutable à Watford mais le club de Premier League réclamerait 40 millions d'euros pour l'ancien Rennais.

Ce budget pourrait toutefois augmenter en fonction des prochaines ventes. À ce jour, le club parisien souhaite se séparer de Lassana Diarra et de Jesé [VIDEO], deux joueurs à faible valeur marchande [VIDEO]. La vente de Julian Draxler, qui ne donne pas pleinement satisfaction jusqu’à maintenant, changerait toutefois la donne sur ces possibles rentrées d’argent.

Enfin, la solution qui paraîtrait comme la plus idéale serait le prêt de Fabinho qui a signé à Liverpool cet été en provenance de Monaco et qui reste peu utilisé par Jürgen Klopp. Le Brésilien était déjà dans les petits papiers parisiens la saison dernière, mais la volonté des dirigeants monégasques de ne pas renforcer davantage un concurrent direct après le transfert de Kylian Mbappé a penché la balance du côté des Reds. Le problème dans ce dossier viendrait des mauvaises relations entretenues entre Henrique et l’agent du joueur, Jorge Mendes. Quoiqu'il arrive, le PSG le promet : "Nous serons actifs.".