Faux pas de La République en marche face à Brigitte Bardot et aux défenseurs des animaux ou rejoneadora contre aficionado ? Marie Bourseiller, qui a reçu l'alternative à Madrid en 1994, est une ancienn torera. C'est donc un peu l'originale contre l'imitateur, soit #Gilbert Collard qui, comme nombre d'élus #Front National soutient l'industrie agro-alimentaire d'un côté mais de l'autre ne s'oppose pas – au contraire – à la tauromachie.

La terre, elle, ne ment pas

Le sable de l'arène, pas davantage que "la terre" maréchaliste, ne mentent. #Marie Sara est pour l'instant une candidate probe, qui n'a pas véhiculé de fausses nouvelles, n'en répend ni n'en répercute.

Publicité
Publicité

Alors que Gilbert Collard continue à s'acoquiner avec des colporteurs de fake news, de "réinformation", d'information alternative qui ne se distingue aucunement de la désinformation. Je l'assène autant que je peux : répercuter, propager, de la propagande falsifiée, ou se taire, c'est se révéler objectivement complice de viles manœuvres, receleur de désinformation. Tant Nicolas Dupont-Aignan que Gilbert Collard – et tant d'autres, comme mon ex-confrère Robert Ménard – font preuve de complaisance abjecte en conservant le silence. Nous sommes, vous êtes, face à un choix crucial. Qui détermine l'avenir de nos enfants et petits-enfants : désinformation contre probité… Penelopegate et Riwalgate contre Stop Corruption. MacronLeaks contre déontologie journalistique… Je comprends, sans les exonérer, ces militaires, gendarmes ou soldats du feu, qui confrontés à des réalités pour le moins fâcheuses , soutiennent le Front national.

Publicité

Je partage les inquiétudes de mes ami·e·s serbes, russes, kabyles (et berbères), et je n'appelle aucunement à conforter la prévisible majorité présidentielle d'Emmanuel Macron. Chacune, chacun, se prononcera en conscience. MAIS doit s'informer, se documenter, le plus exhaustivement possible. Je n'ai aucune information sur Katy Guyot, première adjointe de Vauvert (la "diabolique" Katy, va nous soutenir le FN), qui affrontera Gilbert Collard et Marie Sara, sous étiquette Parti socialiste. J'affirme simplement que la ligne rouge, c'est le mensonge, répercuté sciemment. Dans ma circonscription, entre Stanislas Guérini (LRM), ancien soutien de Dominique Strauss-Kahn, Julien Bayou (EELV), d'autres candidates ou candidats (la députée sortante PS est Seybah Dagoma, Gaspard Delanoë ne se représente pas), et la ou le candidat LREM, ou d'autres, y compris de LR, j'aurais à me prononcer. Comme je suis un feignant crasse, l'empathie finira par l'emporter. Mais si je votais dans la deuxième du Gard, ce serait pour Marie Sara.

Publicité

Bêtement. Par tocade. Enfin, là, de manière irraisonnée, sous le coup non de l'émotion, qui se dissipera, mais du "vent des occasions" (Montaigne). Après réflexion, tout comme Éric Gold, maire de Saint-Priest-Bramefant (cherchez…), je pondérerai mon enthousiasme. Car c'est du devenir de mes enfants et petits-enfants dont il est question. Quitte à me tromper, non à être trompé, je sais au moins pour qui je ne voterai jamais. Car je me refuse à voter pour des menteurs éhontés, fussent-ils investis par la ou les formations politiques dont je me sens proche. Faites de même. L'insoumissions, ce n'est pas s'abstenir, c'est même se salir les mains en optant contre l'infamie.