Décor planté à Saint -Denis, 14 cameras, deux journalistes tous deux chefs de service politique, à TF1, Christophe Jakubyszyn, et à France 2, Nathalie Saint Cricq. Très vite le débat commence, #Marine Le Pen prend la parole et souhaite orienter le débat selon sa volonté et sa méthode. Macron, sans être surpris, écoute et répond en plantant lui aussi le décor d’une soirée qui allait devenir très mouvementée: le chômage, les impôts, la justice, la sécurité, le terrorisme, les relations internationales, les institutions, l’Europe et la moralisation de la vie politique.

Sur tous ces thèmes, Marine Le Pen n’a pas arrêté d’avancer des « fakes news » (vérités alternatives qui peuvent devenir des fausses nouvelles) qui ont fini par rendre le débat politique inaudible.

Publicité
Publicité

Macron vient de porter plainte ce jour contre X concernant la détention d’un compte off-shore aux Bahamas. Ce thème avait été mis en évidence lors du débat par Maine Le Pen. Sur tous les thèmes, la candidate du FN a campé une posture offensive qui traduit plus l’attitude d’une chef de l’opposition à Macron qu’un véritable challenger. Sur les dossiers industriels, Marine Le Pen n’a pas su démontrer sa capacité politique sérieuse au courant des différents dossiers qui jalonnent la République depuis l’élection de François Hollande, jusqu’à l’arrivée de Macron aux affaires en tant que Ministre. C’est vrai de la vente de SFR à Numericable détendu par le Tycoon franco-israélien Drahi, c’est aussi vrai des connaissances limites de Le Pen concernant la sortie ou non de la France de l’Europe et du statut du nouveau Franc que Marine Le Pen souhaite mettre en place.

Publicité

Sur le plan économique, la candidate du FN a tâtonné, montrant à la France entière son incomplétude en matière de maîtrise économique. Sur le plan sociétal et du terrorisme, la candidate a marqué des points quand il a attaqué Macron sur son incapacité à apporter des solutions concrètes. La réalité est qu’elle-même, n’a rien à proposer sur le terrain de la lutte contre le terrorisme. L'attaque de la candidate du FN contre Macron qui supporterait l'UOIF (Union des organisations islamiques de France) n'a pas eu de réponse très crédible de la part de Macron.ce qui fait dire à Marine Le Pen que Macron n'est pas le Président idoine pour lutter contre le terrorisme.

Marine le Pen pour l’Europe des patries contre l’Union européenne

Sur ce thème, Marine estime que 9 milliards d’euros est le chiffre que coûte l’Union européenne à la France. C’est un chiffre erroné pour #Emmanuel Macron car Le Pen s’appuie sur l’année 2013, alors qu’en 2015 ce chiffre n’est que 2,4 milliards de dollars et on peut penser qu’en 2015 et 2016 ce chiffre va diminuer.

Publicité

Si on introduit le solde qui marque le résultat entre les gains et les dépenses de la France vis à vis de l’Union Européenne, on estime que la candidate du FN s’est trompée et ne travaille pas suffisamment ses dossiers. Marine Le Pen, lors du débat, a estimé qu’un franc nouveau et l’euro pouvaient cohabiter, en dépit de quelques confusions en matière d’analyses économiques entre l’écu et l’euro. Marine Le Pen souhaite construire une Europe des Nations et des Patries différentes de l’Union européenne. Sur le plan des relations internationales, Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont largement opposés sur les rôles à attribuer à la France et à son Président dans leurs rapports avec les Etats Unis et la Russie.

Institutions et moralisation de la vie politique

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont d’accord sur ce point, c'est-à-dire moraliser la vie politique en interdisant une collusion d’intérêts entre responsables politiques et la participation de leurs familles. Macron est plus direct et demande la suppression du lien ombilical entre député et emploi de la famille. Il demande que tous les revenus perçus par les députés soient fiscalisés. La candidate est moins directe et préfère la création d’une haute autorité de la transparence. Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont d’accord pour réduire le nombre des députés et introduire une dose de la proportionnelle dans la campagne des législatives pour 2022. #Élections