Publicité
Publicité

L'IRFM (Indemnité de Représentation de Frais de Mandat) accorde, chaque mois, la somme de 5.573 Euros nets à chaque député siégeant au Palais Bourbon [VIDEO]. Elle est destinée à rembourser aux parlementaires les dépenses du quotidien, comme les repas, le transport, ou encore les costumes... Mais plusieurs députés, à l'image de l'ancien ministre Jean-Jacques Urvoas [VIDEO], ont décidé de faire une autre utilisation de cette somme. Certains ont notamment acheté une permanence d'élu dans leur circonscription en souscrivant un crédit auprès du Parlement. L'IRFM leur sert alors à rembourser leurs mensualités. Mais cette pratique sera désormais interdite.

Publicité

En effet, de nombreux abus ont été constatés par une enquête publiée cette semaine sur le site de France Info. L'ancien député Les Républicains du Nord Jean-Pierre Decool a, par exemple, acheté trois permanences sur son territoire d'élection, dont une à Hondschoote en 2003. Aujourd'hui sénateur, le parlementaire est toujours propriétaire de ce local, qui a subi d'étranges transformations. En effet, il est actuellement occupé par un salon de toilettage pour chiens, dont la gérante n'est autre que la fille de Jean-Pierre Decool... #Assemblée nationale #Gouvernement