Treize mois après l'attentat de Nice, moins de deux ans après les attaques survenues à Paris, la menace est encore vive. Alors que les lieux de culte font partis des endroits les plus visés par de potentielles attaques terroristes, ce #15 août, date de l'#Assomption et de l'une des célébrations les plus importantes de la chrétienté, est logiquement sous haute surveillance partout en France. Certains lieux, à l'image de la cathédrale Notre-Dame à Paris, bénéficient d'un dispositif de sécurité accru et de la présence de militaires de l'opération Sentinelle.

Des contrôles plus fréquents sur les routes

C'est également le cas du côté de #Lourdes, puisque pas moins de 25 000 personnes sont attendues dans la célèbre ville à l'occasion de ce mardi férié.

Publicité
Publicité

Pas moins de 300 forces de l'ordre sont ainsi dispersées sur toute la ville. « Lourdes n'est pas particulièrement ciblée mais sur tout le territoire national, la menace reste élevée et diffuse », a ainsi expliqué la préfète Béatrice Lagarde dans les colonnes de La Dépêche du Midi. Sur les routes également, les contrôles seront beaucoup plus fréquents. Il s'agit donc d'une journée bien particulière, sous haute tension partout en France.