Une tâche difficile, mais pas insurmontable. Angela Merkel a commencé à essayer de former un gouvernement de coalition. Cela fait suite à sa victoire lors des élections de dimanche, qui lui permet d'entamer un quatrième mandat en tant que Chancelière. Une victoire, mais pas un triomphe pour Merkel. En effet, l’extrême droite a connu une importante poussée électorale et a même fait son entrée au Parlement pour la première fois depuis 70 ans. « Nous avons beaucoup de travail devant nous », a simplement souligné la Chancelière.

Les sociaux démocrates de centre gauche refusent l'alliance

Elle a également rejeté la possibilité d'échouer dans sa formation d'un gouvernement, ce qui déclencherait de nouvelles élections.

Merkel a déclaré qu'elle cherchait toujours à organiser des pourparlers de coalition avec les sociaux démocrates de centre gauche, malgré le fait que son leader Martin Schulz exclut une alliance avec l'actuelle Chancelière. Angela Merkel pourrait ainsi rabattre ses efforts sur une potentielle alliance avec le FDP libéral professionnel et les Verts. Les jours à venir, décisifs pour Angela Merkel, devraient permettre d'éclaircir la situation concernant le futur gouvernement allemand.