Sur Twitter, comme à son habitude, Donald Trump n'a pas caché sa satisfaction. Il faut dire qu'à l'international, le président américain a plutôt le vent en poupe, une semaine après des frappes réussies en Syrie, contre le régime de Bachar al-Assad. Cette fois, c'est sur le dossier de la Corée du Nord que Trump obtient une victoire, puisque Kim Jong-un a décidé de reculer concernant ses essais nucléaires et balistiques. Le président des Etats-Unis [VIDEO] a salué cette décision sur Twitter, soulignant les grands progrès vers la paix effectués par le leader nord-coréen. Et pourtant, c'était loin d'être gagné.

Le calme après la tempête entre les Etats-Unis et la Corée du Nord

En effet, la volonté du Nord de développer une dissuasion contre ce qu'il a longtemps qualifié d'hostilité américaine a donné lieu à un extraordinaire échange d'insultes entre Kim et Trump [VIDEO] en septembre dernier et à de fréquents avertissements de Washington qui n'excluait pas une action militaire pour mettre fin aux ambitions nucléaires de Kim.

Les insultes entre les deux hommes se sont multipliées, faisant craindre un conflit nucléaire. Finalement, plus de peur que de mal entre deux pays désormais prêts à discuter.