Les travaux de reconstruction provisoire de la zone sinistrée du marché Dantokpa qui est le plus grand marché de Cotonou ont repris depuis peu, et les autorités en charge du marché mettent déjà les bouchés doubles pour que les travaux puissent être livrés dans de brefs délais.

Redonner une bonne image au Bénin à travers certaines infrastructures de renom qui sont déjà la vitrine du pays à l’étranger. Telle est la tâche que le président Patrice Talon s’est donné depuis son accession à la magistrature suprême du Bénin. Pour y arriver, la reconstruction de plusieurs édifices, marchés, voies publiques et autres a été inscrite par le gouvernement dans son programme d’action.

C’est donc pour mener à bien les grands axes de ce programme d’action que des chantiers ont été lancés un peu partout dans le pays. Depuis les projets de la route des pêches passant par le programme d’asphaltage jusqu’à la reconstruction provisoire du marché Dantokpa, plusieurs actions sont en train d’être menées de façon simultanée par le pouvoir en place.

Mieux, d’autres sont toujours en cours d’étude. C’est donc pour rester dans cette dynamique de reconstruction du pays que les travaux de rétablissement provisoire du marché Dantokpa ont été lancés, et sont suivis de très près par les autorités. Ces dernières sont à pied d'œuvre pour permettre aux femmes de vite reprendre leurs activités dans cette partie du marché, à cause du récent incendie qui l'a détruit. Il est à noter que cet incendie ramène d’ailleurs sur le tapis, le débat sur la délocalisation totale du marché qui est l'un des projets principaux du gouvernement.

La reconstruction provisoire du marché

Loin de passer à une reconstruction totale de la partie sinistrée du marché, les autorités font des travaux de reconstruction provisoire, car les travaux de la délocalisation du marché sont déjà en cours. De nombreux communiqués ont déjà été publiés à ce propos, et le président a même déjà rencontré les femmes des marchés de Cotonou et ses environs. C’est donc pour la réfection provisoire qu’Armand Gansè, Directeur Général de la société de gestion des marchés autonomes (SOGEMA) accompagné de son adjoint, M. Arnaud Agbodjèté et d'une forte délégation, ont effectué une descente salvatrice sur le terrain hier, mercredi 30 mai 2018. Ceci dans le but de constater de visu l'évolution du remblayage qui est la première phase des travaux démarrés il y a quelques semaines.

L'autorité, bien que satisfaite, a donné des instructions pour la fin de cette première phase, puisque sur le terrain les travaux se poursuivent normalement. Après le remblaie, la seconde phase des travaux concerne la construction et la dernière concerne le relogement. Il est donc clair que la SOGEMA est très engagée pour la reconstruction provisoire de la zone sinistrée de Dantokpa, et ce le plus tôt que possible.