Donald Trump n'était pas d'humeur à faire face à la contradiction après sa perte de la chambre des représentants suite aux midterms qui, bien que n'ayant pas été la grande vague anti-Trump attendue, ont changé le paysage politique américain. Pour preuve, la vive altercation que le président en personne a eue avec un journaliste de CNN, Jim Acosta lors d'une conférence de presse. La Maison Blanche a annoncé qu'elle retirait l'accréditation du journaliste suite à cet échange houleux.

Donald Trump s'écharpe avec un journaliste

Envoyé par la célèbre chaîne d'informations CNN pour assister à la conférence de presse qui se déroulait à la Maison Blanche, Jim Acosta ne pensait sûrement pas en arriver à une telle violence verbale lorsqu'il a posé sa question au président. Le journaliste américain souhaitait revenir sur le terme "invasion" utilisé dans un clip de campagne du camp présidentiel. En effet, pour le journaliste, cette utilisation du terme "invasion" est erronée affirmant par la suite : "C'est un groupe de migrants qui arrive d'Amérique centrale pour franchir la frontière américaine".

Donald Trump ne mettra pas longtemps à répondre à son contradicteur.

Le président américain s'est en effet fendu d'un : "Vous devriez me laisser diriger le pays, vous vous occupez de CNN" comme réponse avant de couper court à la question. Le journaliste souhaitant répliquer s'est fait couper l'herbe sous le pied toujours par le président américain qui lui a demandé de stopper sa question. C'est là que l'affrontement devient violent. En effet, Donald Trump demande au journaliste, qui a renchéri avec une question portant sur l'enquête russe de "poser son micro". Le journaliste continua cependant et c'est la stagiaire de la Maison Blanche qui a dû lui retirer de force le micro.

"Vous êtes une personne horrible"

Suite à cette altercation, Donald Trump n'a pu s'empêcher de réagir déclarant au journaliste qu'il était "une personne horrible et malpolie" avant d'enchaîner en affirmant qu'il avait posé sa main sur la stagiaire qui venait lui retirer de force le micro.

Plus tard, la Maison Blanche a fait savoir qu'elle retirait l'accréditation du journaliste qui ne pourra donc plus assister aux conférences de presse présidentielles.

Jim Acosta a bien évidemment reçu le soutien de son employeur CNN mais aussi de ses collègues lors de la conférence, à l'image du journaliste de NBC Peter Alexander, qui affirme que Jim Acosta est un journaliste sérieux et consciencieux.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite