La musique est parfois considérée comme cet agencement de sonorités et de rythme qui propulse le mélomane aux confins de ses émotions. Spirituellement paramétré, cet ensemble d'évasion et de divertissement autant physique que moral fait naître diverses sensations plurielles. C'est le cas du Projet musical ADNA.

Composée de quatre artistes musiciens émérites (tous originaires du Cameroun), cette compilation de voix et d'anathèmes sub-transversales propose une reprise et des compositions uniques en langue Bassa'a.

Produit par X MALEA, ADNA qui signifie "unité" a en son sein le célèbre Roger Samnig (X-Malea), le prince Babimbi Final D, Andy Jemea, et le multifonctionnel (instrumentiste) Armand Biyag. L'album contient sept titres (Mayega, Carnaval, Pondi Nyeg, Sebla...) qui plongent assurément le mélomane au coeur des rythmes variés et multicolores. ADNA est le mot d'ordre à travers lequel la communauté Bassa'a-Bati-Mpoo lance un vibrant appel pour l'unité, la paix et la fraternité.

Munis de leurs attributs vocaux venus tout droit des songes divinatoires des ancêtres, ces quatre entités entraînantes vont tour à tour cheminer vers les tréfonds de l'art musical universel. Le 2 mai 2019, la présentation de ce groupe s'est fait à l'hôtel Hilton de Yaoundé en présence de nombreux invités et des hommes de médias.

ADNA, un projet au-delà de l'art

Le programme s'est déroulé sur plusieurs phases avec la présentation du projet, l'animation artistique, les échanges avec la presse, le Saï (un rituel de bénédictions des Ba Mbombog) et la dédicace.

Le projet ADNA qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, prépare encore de nombreuses surprises pour les prochaines productions avec de nouvelles collaborations. La diffusion du clip "Carnaval" est passé en boucle durant cette présentation de Yaoundé.

Une chanson inspirée certes de Julio Iglesias, qui regorge toutefois de richesses linguistiques africaines et camerounaises. Dans son ensemble, elle est accompagnée d'une gestuelle visant à s'abreuver d'un rythme ancestral.

Par ailleurs, comme particularité, l'assistance a pu observer une entrée remarquée des Ba Mbombog, qui sont des guides du peuple et qui se sont associés à l'événement pour renforcer la portée de l'appel à l'unité. Ceux-ci étaient également présents pour prodiguer des bénédictions à leurs dignes et méritants enfants.

L'art musical imposé en primeur pour le projet ADNA

Après la modération du célèbre journaliste Martin Camus Mimb, les quatre artistes ont, tour à tour, reçu la bénédiction des Mba Mbombog.

Ceux-ci sont ensuite entrés sur scène et ont interprété quelques chansons sous le regard chaleureux et vivace du public. Ayant été adoubés du public, ces quatre valeurs sûres de la musique camerounaise se sont envolées pour une tournée européenne.

Ces quatre mousquetaires de la chanson vont faire découvrir les sonorités suaves et rythmiques de leur pays hors des frontières. Le projet ADNA est désormais cette terminaison artistique dont ne pourrait se parfaire l'art à travers son émulsion.

L'unité continu son parcours vers le partage, le vivre ensemble et la convivialité.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite