La France et le Cameroun ont toujours eu de très bonnes relations diplomatiques concernant la coopération et le partage culturel. Sur le plan humanitaire, la France s'est toujours impliquée dans cette lutte contre la précarité et la pauvreté ambiante dans les différentes régions du pays. Le Cameroun qui traverse depuis quelques années une crise sociale, culturelle, économique et même politique, se voit atteint de plusieurs maux dont l'urgence nécessite une aide absolue. Jouant sur la magnanimité et la dextérité de ses rapports avec le "pays des Lions Indomptables", la France a signé des conventions de financement avec trois ONG internationales.

Publicité
Publicité

Cette signature a été apposée dans le cadre des projets d'urgence et de développement dans les régions de l'Extrême-Nord et de l'Est. Face à la crise humanitaire rencontrée dans les régions du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest), de l'Est et de l'Extrême-Nord, la France entend à contribuer à un apport global pour aider les populations en détresse. Cela implique dans ces prérogatives, une articulation entre l'urgence et le développement.

Publicité

Un communiqué de presse a succinctement été donné à l'ambassade de France le 6 mai 2019 à Yaoundé entouré des trois ONG partenaires. L'ambassade de France a donc décidé de financer les trois projets portés par ces ONG internationales.

Une convention nécessaire aux populations

L'ONG "Première Urgence Internationale", a été financée à hauteur de 131 millions de FCFA. Son projet vise manifestement à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 3600 personnes dites vulnérables.

Il s'agit entre autres des déplacements internes, des réfugiés et des populations hôte dans le département du Logone et Chari situé la région de l'Extrême-Nord du Cameroun.

La seconde ONG "Action Contre la Faim" a été fiancée à hauteur de 262 millions de FCFA. Son objectif est de pouvoir renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 1100 ménages dans le département du Kadey à l'Est du Cameroun.

Elle va ainsi aider les réfugiés basés hors des camps, ainsi que certaines populations vulnérables de cette région. Ses activités vont concourir à l'assistance alimentaire et le rétablissement des moyens d'existence à travers les transferts d'argent.

Le Cameroun opte pour un partenariat de développement avec les ONG

Cet apport financier vient compléter l'initiative de l'AFD à l'Est à hauteur de 12 millions d'euros allant de 2019 à 2022.

Publicité

La troisième ONG financée est "Care International" à hauteur de 135 millions FCFA via la ramification de "Care Cameroun". Ce financement va favoriser le développement économique territorial de la région de l'Extrême-Nord. Il sera plus axé sur le développement de filières agro-pastorales durables et inclusives pour la jeunesse et la gente féminine.

Ce projet est mis sur pied dans le but de créer et de générer des emplois, afin d'améliorer le niveau de sécurité alimentaire.

Publicité

Il servira également à renforcer les capacités de gouvernance et des services sociaux de base. Cela va représenter une aubaine pour l'accès durable à l'eau, l'hygiène et l'assainissement des communautés présentes. Le budget pour l'année 2019 s'élève à 1,9 millions d'euros concernant les financements humanitaires venant de la France. Ce financement est départagé entre 600.000 € pour la lutte contre l'insécurité alimentaire et nutritionnelle avec 800.000 € pour les missions d'urgences. Cela est compté dans les régions du NOSO, de l'Est et de l'Extrême-Nord. Les 500.000 € restant sont quant à eux utilisés dans le cadre des projets de résilience pour la mission de stabilisation.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite