Oubliez la Galilée, l'étable, l'âne, le bœuf, le couple, le bébé, les rois mages, l'or, l'encens et la myrrhe… la tradition de la galette des rois à l'épiphanie n'est initialement liée à aucune religion.

La galette des rois : histoire d'une tradition

Au 11ème siècle, dans la Rome antique, lors des fêtes païennes du solstice d'hivers, maitres et esclaves partageaient une galette. Une fève y était placée et celui qui l'obtenait devenait le roi d'un jour.

Publicité
Publicité

Et ce n'est qu'au 13ème siècle que l'église associera cette tradition à l'épiphanie qui est la présentation de l'enfant Jésus aux rois mages. Il faudra attendre le 18ème siècle pour voir apparaitre les premières fèves en porcelaine et elles seront généralisées en 1870. La dernière évolution marquante est la fève en plastique dans les années 60.

Sa forme a aussi évolué au fil des siècles, passant d'un vulgaire morceau de pain à de la brioche puis la galette proprement dite.

La galette des rois, dans sa version simple, est une galette de pâte feuilletée dorée au four. Elle est fourrée à la frangipane, crème à base d’amandes douces, de beurre, d’œufs et de sucre et inventée par un florentin, le marquis de Frangipani, au 14ème siècle.

Galette des rois versus brioche des rois

Si la galette des rois est devenue l'emblème de la pâtisserie de l'épiphanie, la brioche des rois résiste dans un bon nombre de territoire en particulier dans le sud ouest.

Publicité

Elle est en forme de couronne, avec des grains de sucre dessus et les plus gourmandes sont ornées de fruits confits pour la décoration et la bonne bouche. Dans les deux cas, les pâtissiers rivalisent d'audace chaque année pour proposer des variantes étonnantes et 2019 ne fait pas exception : citron-praliné noisette chez Pierre Hermé ou châtaigne chez Claire Damon.

La galette des rois est aussi un classique en politique. Certaines municipalités invitent leurs concitoyens à partager cette tradition dans les mairies.

La tradition de la galette des rois est aussi respectée à l'Elysée chaque année, mais il n'y a pas de fèves cachée à l'intérieur. Royauté et République ne font pas bon ménage. D'ailleurs François Fillon s'y cassa les dents en 2017 pendant la campagne présidentielle. Lors d'un tirage des rois dans une permanence du parti, avant le scandale qui devait le rattraper, le candidat eu la fève, un chat noir… prémonitoire ! Mais politiques ou anonymes, après tout ça, pensez à une petite detox.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite