Revenons quelques années en arrière. Le précédent gouvernement Hollande avait l'idée d'imposer le 80 km/h sur les routes nationales au lieu du 90. Un test grandeur nature a été envisagé et réalisé ! Trois zones tests qui sont la N7 dans la Drôme, la N57 dans la Haute-Saône et la N151 dans la Nièvre et l'Yonne sur un total de 86 kilomètres ont été choisies à partir du 1er juillet 2015 pour être des références.

Le bilan du test

Tout d'abord, il faut savoir que ce test a été truqué puisque qu'au cours de celui-ci, des millions d'euros de travaux de sécurisation (source AutoPlus) ont été réalisés sur ces trois tronçons, ce qui n'a pas empêché la mortalité routière d'augmenter contrairement à ce qu'annoncé le gouvernement de l'époque soit 27 accidents, 6 tués et 43 blessés avant l'expérimentation et 20 accidents, 3 tués et 42 blessés à la fin de l'expérimentation ! Ces chiffres sont faux car ceux employés dans la comparaison ont été ceux de 2010, année particulièrement accidentogène (source Le Point).

Mais ce qui intéresse surtout notre gouvernement actuel, c'est que le nombre de PV pour excès de vitesse durant cette période a explosé.

Les 80 km/h généralisés

Donc à partir du 1er juillet 2018, notre gouvernement va imposer cette vitesse sur les routes nationales à double sens contrairement aux propos d'Emmanuel #Macron durant sa campagne électorale, ce malgré la fronde, manifestations et pétitions de millions d'automobilistes et de motards à travers la France. En effet, les caisses de l'Etat étant dans une situation déplorable, cela permettra de les remplir un peu !

Les arguments évoqués

Pour argumenter le gouvernement ose se référer à des distance de freinage dignes des autos présentées au Salon Rétromobile ou autres salons de voitures de collection ! Non, vous ne rêvez pas. Notre cher Premier Ministre parle des distances d'arrêt dans sa déclaration au Parisien et à d'autres média qui seraient d'après lui de 70 mètres à 90 km/h et de 57 mètres à 80 km/h! La dernière fois où il est allé quelque part en voiture sans son chauffeur devait être dans les années 70 ou 80.

Top vidéos du jour

Aujourd'hui, d'après l'enquête d'un hebdomadaire AutoPlus connu pour son sérieux et sa rigueur fait état pour la moindre citadine de 63 mètres pour s'arrêter à partir de 130 km/h, alors n'évoquons pas les distances de freinage pour les routières et sportives. Un autre exemple donné par un spécialiste du freinage Brembo qui a mesuré 30 mètres de 100 km/h a l'arrêt !

Gageons que dans quelques années, on ne passera pas comme dans le titre à 50km/h sur les nationales et à 80 sur autoroutes, mais attendons nous à un 70 sur routes, un 90 sur autoroutes gratuites, un 110 sur autoroutes payantes et un 20 km/h en ville, vitesse déjà adoptée dans de nombreuses zones urbaines. Ce qui ne m'étonne pas que les futurs acheteurs automobiles désertent les salons. #Automobile