Publicité
Publicité

Les Oscars...L'événement cinématographique de l'année. Le moment de gloire de toute une profession qui se joue sous les paillettes américaines et récompense les meilleurs films, acteurs ou tout simplement techniciens, artistes du 7ème art cette année. Un événement attendu, qui parfois ravis, parfois déçois mais ne laisse jamais personne indifférent et encore une fois cette année...Cette cérémonie ne laissera pas indifférente.

Des oscars diversifiés et contestables

Bien qu'un prix, une récompense pour quelque chose soit quasiment entièrement subjectif, tout autant que sa contestation, il va sans dire que certains prix posent question.

Publicité

En effet, dans les films les plus récompensés de cette année, on y retrouve Bohemian Rhapsody avec 4 oscars, Black Panther avec 3, Green Book [VIDEO] et Roma respectueusement à égalité aussi avec 3 oscars.

Pas de A Star is Born, pas de Ready Player One (qui n'était pas selectionné), ni de La Favorite ou First Man. Des films qui auraient aussi bien mérités une petite, infime récompense. Et ce n'est pas faire insulte aux 4 autres films, qui sont tous d'excellents longs métrages, mais au point de tout rafler ? La question se pose.

Ainsi, Black Panther sera sûrement le premier film dans cette petite liste qui sera contesté. Film du MCU, avec un message peut-être trop visibles et de nombreux défauts. Il s'agit d'un excellent film de Ryan Coogler, mais au point de gagner 3 oscars ? Quant à Bohemian Rhapsody, sa réception fut bien plus polémique et le fait qu'il rafle 4 oscars (Meilleur mixage, meilleur son, meilleur montage et acteur) mais pas celui de la meilleure chanson....Disons que ça pose question lorsque l'on voit les catégories où il fut récompensé.

Publicité

Des oscars individuels moins polémiques

En effet, là où un film comme Bohemian Rhapsody ne pourra pas être contesté, c'est au niveau du jeu de son acteur principal, Rami Malek, auteur d'une performance rare. Et bien Viggo Mortensen ou encore Bradley Cooper auraient pu lui contester le prix, il parait logique tout de même de récompenser une telle performance pour un tel personnage (Freddie Mercury). On retiendra aussi la performance incontestable d'Olivia Colman dans La Favorite (Film peu récompensé) avec finalement peu de rivalité cette année...

L'oscar du meilleur réalisateur ne verra sûrement aucune objection non plus avec Alfonso Cuaron, auteur de Roma, un film assez peu récompensé au vu de sa qualité...Aucune objection ? Oui parce que cette année ne fut pas celle des réalisateurs, malgré un premier film sublime de Bradley Cooper (A Star is Born) ainsi que des images époustouflantes pour Damien Chazelle (First Man), le reste fut assez pauvre...

Si Green Book est depuis hier, oscar du meilleur film, il ne le doit pas à sa réalisation plutôt simple, mais à un film complet, très humain et très beau.

Publicité

Une victoire assez logique tout comme celle de Spider-Man New Generation malgré l'Ile aux chiens, tout aussi méritant.