#Jean-Claude Gaudin à #marseille, c'est 25 ans d'exercice. Alors que retenir de ce quart de siècle ? Déjà que cet homme de droite a su conquérir une cité phocéenne profondément ancrée à gauche. Avant son élection en 1995, cela faisait depuis 1953 que Marseille n'avait pas basculé à droite. En un quart de siècle, les accomplissements ont été nombreux au sein de la deuxième ville de France. Le tramway, qui a fait son apparition sous la mandature de Jean-Claude Gaudin, est ainsi devenu un moyen de transport privilégié par les Phocéens.

La Villa Méditerrannée et le MuCEM en héritage

Ces 25 ans ont d'ailleurs été marqués par l'entrée de Marseille dans l'ère de la modernité : l'Hôtel-Dieu a été rénové, le mythique Stade Vélodrome agrandi et doté d'un toit, sans oublier la construction de nouveaux édifices comme la Villa Méditerranée ou le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, plus communément appelé #Mucem.

Même si le maire de Marseille [VIDEO] n'a pu stopper le creusement des inégalités entre le Nord et le Sud de la ville, ni la vague des règlements de comptes, il a permis à la deuxième ville de France de briller, en devenant notamment capitale européenne de la culture en 2013 ou encore capitale européenne du sport en 2017.