Hier dimanche, #Emmanuel Macron a répondu aux questions des Français [VIDEO] par l'intermédiaire de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel qui l'ont interrogé [VIDEO] depuis le Théâtre National de Chaillot. Les deux journalistes sont connus pour leur ténacité face à leurs interlocuteurs et pour leurs questions-pièges. Le président de la République a d'ailleurs été servi, et de nombreuses séquences tendues ont émaillé l'interview, comme sur le thème de la fraude fiscale., Le président de la République n'a en effet pas eu d'autre choix que de confirmer une vérité inquiétante : "Seulement 20% des cas de fraude fiscale les plus importants sont transmis à la Justice" par le ministère du Budget. Le chef de l'Etat n'a aucune autorité sur les contrôles fiscaux, s'est seulement défendu Emmanuel Macron, visiblement agacé.

Ce moment particulier de l'entretien a réjoui #Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France Insoumise, très actif sur les réseaux sociaux pendant la soirée : "Incroyable entretien de presse. On n'écoute plus les réponses, on attend les questions", a-t-il par exemple publié sur Twitter, ne boudant pas son plaisir de voir le président en train de "s'embourber".

D'autres membres de la France Insoumise se sont également exprimés en soulignant, eux aussi, l'efficacité des questions d'Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin :