Publicité
Publicité

Une réunion en urgence du conseil de sécurité de l'ONU, voilà la demande du Koweït. Une demande rejetée par les États-Unis, selon les informations de l'AFP. Pourtant Associated Press assure de son côté que le conseil de sécurité de l'ONU devrait effectivement se réunir ce mardi suite aux événements survenus lundi à Gaza, entre Israéliens et Palestiniens. Le Koweït a diffusé un projet de déclaration exprimant « l'indignation et la tristesse » face aux tueries et demandant une enquête indépendante sur le sujet.

Publicité

Israël et Palestine se renvoient la balle

Mais deux diplomates de l'ONU ont déclaré à AP qu'il n'y avait pas d'accord unanime pour publier la déclaration. Les diplomates ont parlé sous condition d'anonymat car les discussions étaient privées.Plus tôt lundi, l'envoyé palestinien de l'ONU a exhorté le conseil à condamner les meurtres. L'ambassadeur d'Israël a appelé à condamner le Hamas, le groupe islamiste qui dirige Gaza et a, selon lui, dirigé les manifestations. Ce rassemblement de l'ONU promet d'être extrêmement tendu, puisque les alliés européens des Etats-Unis désapprouvent la décision de Donald Trump d'avoir transféré l'ambassade américaine de Tel-Aviv vers Jérusalem.