Un peu moins d'un mois après la rentrée gouvernementale, les annonces se succèdent au sommet de l'Etat. Après les démissions de Nicolas Hulot et Laura Flessel, c'est le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui a annoncé son probable départ l'an prochain pour se consacrer aux élections municipales lyonnaises. Sur d'autres thèmes, entre le prélèvement de l'impôt à la source, l'affaire Alexandre Benalla, la présentation du plan présidentiel de lutte contre la pauvreté, ou encore les annonces faites ce jeudi matin par Edouard Philippe sur les thèmes de l'emploi et du pouvoir d'achat, les semaines de l'exécutif sont chargées.

Publicité
Publicité

Dans le secteur de l'Education, l'annonce de la suppression de 1.800 postes, faite en début de semaine par le ministre Jean-Michel Blanquer, a également marqué les esprits. Alors que le projet de loi de finances 2019 doit être présenté la semaine prochaine en Conseil des ministres, on connait aujourd'hui la répartition exacte du redéploiement des effectifs prévu dans l'Education. Pour parvenir au solde annoncé d'environ 1.800 emplois supprimés, il y aura tout d'abord la disparition de 2.600 postes d'enseignants au collège et au lycée, 600 dans l'enseignement privé et 400 au sein des services administratifs.

2600 postes d'enseignants supprimés au collège et au lycée en 2019
2600 postes d'enseignants supprimés au collège et au lycée en 2019

Parallèlement, 1.900 nouveaux instituteurs seront ajoutés aux effectifs de l'école primaire.

Lire la suite et regardez la vidéo